Battle for Normandy

battlefnormandy

La page "SCENARIOS" contient le lien qui vous permet de télécharger le pack des 21 scénarios du jeu de base -en langue française- ainsi que "Closing the Pocket", fourni avec la démo.

Cette page vous propose également les 22 vignettes de présentation des scénarios (type de bataille, taille, situation générale…) qui vous aideront à facilement faire votre choix et naviguer avec aisance entre les sous-pages (les briefings consultables en ligne).

Accès – 50 Grisbis

La page "SCENARIOS COMMONWEALTH FORCES" contient le lien vers le pack (en deux parties) français des 25 scénarios fournis avec le premier module pour Battle for Normandy.

De la même manière que pour le pack précédent, vous y trouverez également les vignettes de présentation de ces scénarios, destinés à faciliter votre navigation/choix.

Accès – 50 Grisbis

 

La page "SCENARIOS MARKET GARDEN" vous propose le lien nécessaire au téléchargement des 22 scénarios -en français toujours- fournis avec le second module pour Battle for Normandy.

A nouveau, cette page vous propose les vignettes de présentation de chacun des scénarios.

Accès – 50 Grisbis

 

La page "POUR QUELQUES SCENARS DE PLUS" est le menu où vous pouvez trouver les vignettes de scénarios supplémentaires -traduits en français- issus, essentiellement, du Repository de Battlefront.

Si la page "Menu" est en accès libre, l'accès chaque page-scénario (qui contient le lien de téléchargement du scénario) est conditionné à une dépense variable de Grisbi.

Accès – Libre (pour le menu)

COMBAT MISSION: BATTLE FOR NORMANDY (2011)

 

Battle for Normandy sort en 2011 avec un certain nombre d'atouts pour récupérer les déçus de Shock force, dont certains se sont tournés vers une concurrence naissante sur le même segment (Achtung Panzer par exemple).

C'est d'abord un retour aux sources et à la Seconde Guerre Mondiale. Le thème manque d'originalité à crever la bouche ouverte mais mettra éternellement tout le monde d'accord, pour être (re) attendu de longue date.
Ensuite, un Battlefront financièrement plus à son aise prend le temps de câliner le loulou pour le sortir du berceau en bonne forme, le seul et unique patch sorti à ce jour ne corrigeant ou n'ajustant que des éléments mineurs.

Enfin, la richesse tactique du terrain de jeu dans le bocage normand rend honneur et valorise les mécanismes du moteur CMX2, qui y éprouve et prouve son intérêt, apaisant en partie la controverse.

Bref, si ce n'est la poursuite de la logique commerciale initié avec Shock Force et la sortie de trois modules payants (Commonwealth forces, sorti en 2012, Market Garden à paraître en fin d'année et le dernier module probablement en 2013), c'est un carton plus qu'honorable, qui a fait rentrer certains vieux passionnés au bercail, et est parvenu à capter une "nouvelle garde" malgré la confidentialité de sa distribution.

Signe de l'époque encore et toujours, Battlefront renonce cette fois à toute édition en Europe et renâcle au support physique face à la confortable production du dématérialisé.
Le titre ne sera donc disponible qu'en téléchargement sur le site de Battlefront et, pour les furieux, en importation depuis les U.S sous la forme d'un collector.

Conséquence immédiate: la discrétion/ignorance des grands médias vidéoludiques sur le ouèbe. Gamekult, JV.com et leurs équivalents ne proposeront aucun test du jeu. Pas de bras, pas de chocolat.
Parmi les généralistes de la presse, seul Canard PC aura à ma connaissance le bon goût d'aller soulever le capot et décernera un joli 8/10.

Carlos

3 Responses to Battle for Normandy

  1. RouquinMalin RouquinMalin dit :

    Je trouve dommage de ne pas avoir des scénarii avec comme cadre les plages du débarquement: Omaha, Juno etc…

  2. Emil Emil dit :

    en même temps, tactiquement parlant, c’était pas non plus un truc de ouf..
    Une marée humaine qui court à l’assaut de la ligne de front …

    Mais rien ne t’empêche de recréé cette séquence avec l’éditeur de carte.
    Il y a une campagne aussi sur CMBN qui correspond à l’arrivée sur la plage, y’a pas la mer, mais la première ligne de front a prendre d’assault . ..

  3. Carlos Carlos dit :

    Effectivement, je suis à peu près certain que la campagne training de CMBN démarre sur Utah Beach.
    Je trouve comme Emil qu’à priori, ce type de situation manquerait probablement un peu de saveur étant donné les outils limités mis à disposition par le jeu. Par exemple, il n’est de jeu possible dans l’élément liquide (donc pas de barges, pas de tank amphibie…même si on peut sûrement faire débarquer des renforts sur une case « gué » en bord de mer), les Hérissons n’arrêtent pas les balles (ni les voitures)…ect…
    Pour le reste, ce devrait donc ressembler à une prise d’assaut de bunkers (standardisés) dont l’intérêt ne m’apparaît pas énorme.
    Autant dire qu’en PBEM, le défenseur ne m’apparaît destiné qu’à demeurer un faire-valoir.

    Tu trouveras tout de même le scénario « Bloody Omaha » dans le Repository et, hors des plages stricto-sensu, je me souviens qu’un concepteur s’était amusé à faire revivre l’épopée des Rangers sur la Pointe du Hoc (trouvable également dans le Repository). Enfin, je conseille -avec CMFI- d’examiner Bad Day at Beach Red pour retrouver une ambiance « premières minutes du débarquement », lors de l’opération Husky.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *