3 Responses to Danger in the Morning

  1. Jagermeister Jagermeister dit :

    Je cherchais justement un scénario du Dday pour fêter ça, j’ai joué la campagne Operation_Deadstick mais elle est vraiment trop facile. Sinon je me demande si il existe un scénario sur l’attaque d’Ouistreham.
    Merci pour ce scénario Carlos.

  2. Carlos Carlos dit :

    Salut Jagermeister, bienvenue à bord 🙂
    (on s’est déjà fugacement croisé sur Leqg.org il me semble)

    Pour « Danger in the Morning », il ne faut pas s’y tromper, le scénario est également assez facile côté américain contre l’IA. Si je ne teste pas nécessairement tous les scénarios dont je traduis les briefings, j’ai bien testé celui là. Quelques ajustements négligeants en cours de partie m’ont suffit à obtenir une nette victoire. Il est toujours très difficile pour l’IA d’être efficace en attaque. Le plan IA définit des axes de progression qui peuvent s’avérer désastreux si la défense est bien positionnée.
    J’imagine qu’il doit proposer quelque chose d’assez équilibré en H2H (peut-être légèrement en faveur de l’allemand pour le coup, à vérifier). Toujours est-il que le pitch est sympa et la carte intéressante.

    A propos des scénarios et campagnes du D-day, je pense que tu dois déjà connaître la fameuse campagne « The Devils Descent » (des paras dans la nuit du 5 au 6 juin, encore…) qui utilise judicieusement un système de missions « charnières » afin de proposer au joueur des dilemmes façon « Livre dont vous êtes le héros ». Un modèle de scénarisation même si, individuellement, les scénarios sont assez classiques.

    Il y a un certain nombre d’autres trucs disponibles pour ce jour fatidique, à fouiner sur le Repository. Je me suis un peu penché sur le gigantesque « Bloody Omaha », qui s’évertue simuler les terribles événements qui ont eu lieu sur cette plage. Une entreprise colossale qui a manifestement mobilisé beaucoup d’attention et d’efforts de la part du concepteur. La carte est belle, très grande, mais pas tant démesurée.

    Le problème est surtout celui des effectifs (et des actions à calculer) pris en charge par l’ordinateur. Il a fallu plus de 15 minutes à mon PC pour achever Le calcul de la phase d’action du premier tour qui voit les soldats à pied (1 seule compagnie) commencer à partir à l’assaut de la plage. C’est juste…rédhibitoire quoi…Une jolie entreprise assez largement plombée par des limites techniques.

    • Alma dit :

      Je l’ai essayé aussi; Un grand effort du concepteur, probablement avec une recherche historique.
      Mais au final, c’est assez ennuyeux dans le sens ou il suffit juste de faire progresser les troupes au mieux dans cet enfer. Ne cherchez pas de tactique particulière ! à moins que je suis passé à côté de qquechose. Pour moi il s’agit surtout d’une performance du concepteur pour marquer un fait historique; ce qui a aussi son intérêt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *