Holy Ground

2 Responses to Holy Ground

  1. Redwood Redwood dit :

    Fin de ce scénario sur une défaite contre le vénérable et vénéré Carlos qui était dans les bottes des Waffen-SS pendant que j’essayais de mener mes petits Britanniques dans le monastère…

    Ma première impression (visiblement partagée avec Carlos au vu de nos échanges de courriels) est que nous avons plus eut affaire à une « carte-test : blindés versus armement AC » qu’autre chose.

    En effet, pour ce scénario l’Allié n’est amené à dirigé qu’une poignée d’hommes accompagné d’une pléthore de chars et autres blindés légers contre l’équivalent inverse côté SS. Outre le côté peu réaliste (je pense que tout commandant britannique ayant un peu de jugeote n’aurait jamais songé à insister autant avec uniquement des blindés sous peine de se faire arracher ses galons…) la situation qui en découle est assez déstabilisante, du moins côté Allié.

    Cependant, si on fait abstraction de ce bémol j’ai trouvé que le challenge était intéressant et l’exercice fut très enrichissant pour moi qui suis encore un jeune joueur. Un autre point un peu dommage est le manque d’information un peu plus précise sur la nature des renforts car si j’avais su ce qui allait arriver je ne pense pas que j’aurai joué mes cartes de la même manière (je ne dis pas pour autant que j’aurai gagné ^^) mais c’est peut-être voulu cela dit.

    Voilà, en somme, une carte qui se fait bien, assez rapidement mais qui rentre selon moi plus dans la catégorie des cartes « fun » que « sérieuse/réaliste ». Côté Allemand ce doit être un bon entrainement au maniement des armes Anti-Chars tandis que côté Britannique c’est plutôt un entrainement à savoir gérer des blindés avec très peu d’infanterie… ^^

  2. Carlos Carlos dit :

    Et le résultat en image pour contribuer à mon entrée la Légende aux côtés de Jim Morrison, James Dean et Charlie Oleg.

    Une partie menée tambour battant et riche en adrénaline.

    Peu de choses à dire de plus sur la nature du Challenge après Redwood, qui a bien résumé le truc. Il s’agit en effet d’un « casse-tête » avec comme toile de fond une situation purement ludique, très peu plausible. On y trouvera donc un défi du genre « faire mat en 6 coups avec deux fous et un pion » ou, en l’occurrence, on serait plus sur problème du type : « trouvez le moyen de réparer une chasse d’eau qui fuit à l’aide d’une baleine blanche, d’un rouleau compresseur et 600 tonnes de ciment ».

    Une puissance de feu phénoménale mais quasi aveugle d’un côté…et de l’autre, des yeux, et une honnête dotation anti-char dans un milieu propice à l’embuscade.

    Si vous jouez britannique, vous bénéficiez par ailleurs probablement d’un petit avantage en étant prévenu…ce que Redwood et moi venons de faire soit dit en passant.

    Une seule solution…

    Approchez donc de votre écran…

    Fixez bien la page…

    Ne bougez plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *