Linking up & Breaking out

15 Responses to Linking up & Breaking out

  1. Carlos Carlos dit :

    Valo6, je pense que tu n’auras pas trop de problème pour suivre ma trace jusqu’ici depuis la page des commentaires sur « Bataille pour Borgo Cascino (ce lien là est pour les autres du coup)

    Avant qu’avec grand plaisir nous nous affrontions sur Linking Up & Breaking Out, j’ai quelques remarques et avons deux ou trois petites choses à décider.

    * D’abord, je pense que ce scénar remplit aussi plutôt bien les critères que j’ai avancé dans mon petit billet: la géographie est assez claire (un village en longueur et au milieu coule une rivière) et les conditions météo permettent de jolis screens. La végétation est assez importante mais ce sont essentiellement des vergers plantés point trop serrés.
    Je vais donc prendre tranquillement des captures de l’engagement et mettre ça dans ma file d’attente de choses à faire au chapitre « AAR ». 🙂

    *Parmi les choses à décider, il va falloir se positionner par rapport aux règles optionnelles proposées par le créateur du scénario (en gros, afin de simuler la relative carence de synchronisation entre les effectifs alliés, un phase d’ordre alternée: on donne les ordres aux uns ou aux autres, mais pas au deux en même temps)
    A titre perso -et je le dis du coup avant de savoir quel camp sera le mien- je ne suis pas trop chaud pour ces règles optionnelles. Evidemment, les inclure favorise le camp allemand et les exclure le défavorise: ce n’est pas neutre. Je trouve tout bêtement qu’elles ajoutent de la lourdeur…un truc auquel il faut se tenir et il faut penser sans être à l’abri d’une entorse involontaire. Bref, je suis plutôt pour ne pas se charger le crâne avec ces considérations là.
    Mais bon, on peut en discuter, et si tu souhaites absolument jouer allié et milite férocement pour les prendre en compte, je ne ferai pas bien sûr beaucoup de résistance pour me rallier à tes vues. 😛

    * Enfin, et décision importante…qui prend quel camp ? 😀
    Pour ma part, pas vraiment de préférence, d’autant que je pense qu’un AAR serait aussi intéressant d’un côté que de l’autre.

  2. Val06 dit :

    Bon pas de HR, ça me va (en règle générale, je n’aime pas trop en prendre: ce que le jeu permet est utilisable je trouve; sauf aberrations. Bref; ça me va sans).

    Comme tu me le demandes, je me propose de prendre l’allié (faut bien dire quelque chose, mais c’est pas une obligation … 🙂 ).

  3. Carlos Carlos dit :

    Partie achevée face à Val06, et une bonne pelletée de screens en réserve dans la perspective (pas pour tout de suite) d’un hypothétique AAR

    Sans vendre la mèche, je profite de l’occasion d’émettre quelques réflexions sur ce scénar, dont certaines peuvent sûrement gâcher le plaisir des joueurs qui l’entreprendraient en « double-aveugle » (et qui, du coup, ne lisent probablement pas cette page) :). Il me semble que dans les grandes lignes, Val06 et moi partageons la même analyse.

    J’aime d’abord beaucoup la carte: cette petite ville à une allure plausible et est truffée de positions intéressantes. Le scénario me semble relativement équilibré, même s’il est clairement divisé en phases assez distinctes déterminées par l’arrivée successives des renforts canadiens puis allemands.

    Au début, si les alliés sont supérieurs, ce n’est pas de manière significative et il s’agit pour eux de se placer et progresser sans subir trop durement les pertes engendrées par les combats urbains. Il s’agit aussi de reconnaître les axes où vont ensuite pouvoir avancer les blindés, qui vont par la suite clairement modifier la donne.
    Seconde phase après le premier quart d’heure donc: C’est l’arrivée des 5 Churchills côté canadien. A ce moment, et pour les 10 minutes suivantes, c’est le « momentum » crucial pour les alliés. L’allemand n’a pas grand chose à opposer à cette force devenue quasi irrésistible.
    Il s’agit pour les alliés de surfer un maximum sur cette vague et pour les allemands de temporiser en évitant l’annihilation, tout en empêchant la jonction des Canadiens et Polonais. Rude tâche!
    Reste la dernière phase, l’arrivée des renforts blindés allemands, dont un Tigre à seulement 20 minutes de la fin.
    Selon le déroulement de la seconde phase, l’utilité/fonction de ses engins va varier de « renfort décisif » à « renfort trop tard ».
    Si le centre-ville est encore allemand, nul doute qu’ils sont capables de porter un coup d’arrêt définitif à l’offensive. Si l’allemand n’a pas tenu, il ne sont guère voué qu’à des « coups de main » non décisifs en périphérie, puisque les engager en ville sans soutien d’infanterie tient du suicide.
    De façon générale, les 15 premières minutes sont importantes en terme de préparation/positionnement; les 10 suivantes vont décider du sort de la partie. La seconde moitié du temps risquant d’être un épilogue logique et cruel pour le camp qui n’a pas pris l’avantage/a « craqué. »

    • RouquinMalin RouquinMalin dit :

      Salut à tous j’ai joué cette partie coté allemand et j’ai eu une toute petite victoire tactique: j’ai trouvé les Américains très agressifs mais j’ai eu de la chance contre les Cromwells car j’avais une bonne équipe de « panzerschreck » sachant aussi bien utiliser son arme que Carlos agrémentant ses commentaires de pointes d’humour! Bref un scénario qui mérite le détour coté allemand (je rejouerai dans quelques temps coté alliés) avec une petite question existentielle: envoyer le plus rapidement ses renforts vers la « sortie » ou les utiliser le plus longtemps possible pour préserver l’axe de retraite?

  4. Val06 dit :

    Tout pareil que le chef…:)
    à une modifications près: ce sont des polonais et des américains.
    Néanmoins, nous partageons la même analyse des 3 phases distinctes.

  5. Carlos Carlos dit :

    envoyer le plus rapidement ses renforts vers la « sortie » ou les utiliser le plus longtemps possible pour préserver l’axe de retraite?

    Faudrait réexaminer en détail les points de victoire attribués sur l’écran final (pour voir si tout est cohérent) mais si on en croit les objectifs indiqués dans le briefing, il n’y a pas de points réservés à un objectif « Sortie » (même si le texte du briefing proprement dit suggère qu’il faut sortir !)
    Pas de point pour la sortie = aucun intérêt de sortir, si ce n’est éventuellement pour sauver une unité inutile vouée à la destruction.

    Rappelons que l’objectif « Sortie » qui concerne une ou plusieurs unités (donc pas nécessairement toutes) fonctionne de la manière suivante : les sortir ne rapporte pas de points…mais ne pas les sortir compte pour l’adversaire comme si elles avaient été détruites (même si elle achèvent la partie en pleine forme)

    Ta victoire était contre l’IA ?

  6. RouquinMalin RouquinMalin dit :

    Partie contre l’I.A..
    Effectivement, il faut « sortir » les principaux blindés allemands pour que les Alliés ne gagnent pas des points. En fait, j’avais demandé un cessez-le-feu quelques tours avant la fin de peur que des renforts alliés ne modifient la situation en cours. J’utilisais donc mes blindés pour contrôler mes objectifs au sol. Bref, dans le résultat final, j’ai effectivement constaté que cela avait donné des points aux Allliés puisqu’ils étaient encore sur la carte (seul le Wespe avait été sorti)… Comme j’aurais dû ne pas faire sortir mes renforts de troupes mécanisées (du génie de mémoire) pour mieux renforcer mes objectifs au sol…

  7. Carlos Carlos dit :

    En fait, j’avais demandé un cessez-le-feu quelques tours avant la fin de peur que des renforts alliés ne modifient la situation en cours.

    Ah ben oué, mais c’est carrément pas du jeu là ! 😀
    L’IA ne refusant jamais un cessez-le-feu, il n’est tout de même pas très sportif de décider unilatéralement de mettre fin à la partie juste avant que l’adversaire IA ne soit en position de modifier la balance.
    A ce niveau, demande un cessez-le-feu à la fin du premier tour de jeu : t’empoches tranquille les objectifs sur lesquels tu es assis au déploiement et tu t’embêtes moins à défendre. 😀

    Sinon, je m’aperçois en relisant les premiers commentaires que j’avais évoqué un AAR sur cette partie…qui ne verra finalement jamais le jour. La partie s’est pourtant bien achevée normalement sur une victoire de Sval (défaite tactique pour bibi de mémoire). Mes droogies d’Outre-Rhin se sont alors fait pliés en deux bien comme il faut sous la pression et ce n’est qu’en jouant les troubles-fête dans le dernier quart d’heure avec mon Tigre (qui est à peu près tout ce qui me restait) que j’ai légèrement adouci ce qui aurait probablement été une défaite majeure: pif un Churchill par ci, paf un Churchill par là et on achève le dernier tour en posant ses chenilles sur un objectif pour le pourrir comme il faut, dans un pur style gamey. 😀

    • RouquinMalin RouquinMalin dit :

      C’est « c.. » que l’I.A. accepte automatiquement un cessez-le-feu (je pensais que c’était comme sous CM ancienne génération – du moins de mémoire ). Je vais donc continuer la partie et encourager mes « gars » à faire face!

      • Carlos Carlos dit :

        C’est une façon d’écourter une partiequi autorise tout de même à observer l’écran « final » et les positions au dernier tour.

        Si tu presses à la place « quitter », tu n’as en effet rien du tout.

        Contre l’IA, ça n’est ainsi « sportif » que dans une partie « pour rire » genre test, ou bien parce que l’humain est tellement dominateur que ça devient ennuyeux de chercher les derniers soldats ennemis dans les fourrés ou encore quand tout semble irrémédiablement bloqué pour les deux camps (genre rien ne se passe depuis 10 minutes, aucun renfort attendu)

        Pour CMX1, je t’avoue ne plus me rappeler le fonctionnement du CLF.

         

         

                                                                                                           

  8. Redwood Redwood dit :

    Je viens d’achever cette partie (contre un adversaire humain) du côté de l’Axe et j’ai réussi -assez laborieusement je dois dire- à décrocher une égalité. Je précise que nous n’avons pas appliqué la règle de l’alternance de jeu pour le joueur allié.

    J’ai beaucoup aimé la topographie des lieux avec une bonne partie de combat urbain mais aussi (dans notre partie du moins) quelques bons échanges dans les vergers avoisinants. Le côté « pris en sandwich » était assez inconfortable mais très sympa à jouer aussi.
    Étant donné les effectifs allemands assez restreint j’avoue ne pas avoir trop joué la carte de l’évacuation. Ayant eu pas mal de pertes dans la première phase de jeu j’ai préféré utiliser tout ce que j’avais sous la main.
    Je suis d’accord avec le fait que l’arrivée des différents renforts rythme la partie de façon peut-être un peu trop déterminante (à mon goût) et créer une alternance de temps forts d’un côté puis de l’autre.
    Mais c’était une très bonne partie et je conseil cette carte !

    Quant à la question sur les nationalités des forces en présence côté Allié, je vais rajouter mon petit grain de sel. Déjà, le briefing en lui-même porte à confusion :
    Mais surtout, sur le terrain ce ne sont ni des uniformes ni un armement US qui est visible, tout est britannique. Après anglais ou canadien, je ne suis pas assez spécialiste mais bon… :p

  9. Carlos Carlos dit :

    Mince, je n’ai pas réussi à insérer mon image et je ne peux pas modifier mon commentaire… …Carlos ? ^^

    Ca c'est juste le genre de truc bien relou avec WordPress.

    Tu pars à la recherche d'une fonction aussi banale que "boutons de mise en forme/édition de ses propres commentaires" dans les plug-in de WordPress juste avant l'apéro du dimanche, avec la ferme conviction qu'un demi-million de programmeurs du dimanche ont très sûrement du bosser sur ce genre de truc, et en précisant à ta femme qui t'appelle que " chuis là dans 2 minutes, juste un truc à régler"…

    …et tu te retrouves à 2 heures du mat' à toujours chercher en vain avec le ventre qui gargouille, tout en apercevant du coin de l'oeil que ta femme est en train de remplir les papiers du divorce sur la table de la cuisine… 😀

    J'ai mis un truc avec des boutons là, mais ça n'a pas l'air tip-top quand même :/

  10. Redwood Redwood dit :

    Après tant d'efforts de ta part je me dois de tester ces fameux bouton là :  

  11. sval06 dit :

    C'est pas mal un nul avec l'axe sur ce scénar. En le jouant, j'ai eu l'impression qu'il était clairement en faveur de l'allié… D'ailleurs j'avais gagné 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *