Deville

5 Responses to Deville

  1. Bertrand dit :

    Une bataille et une carte sympa, où les mortiers US facilitent beaucoup le travail.

  2. Carlos Carlos dit :

    Joué contre Haz également en PBEM (je jouais les américains). Un gros défi défensif pour l’allemand, qui doit adopter les vertus de la défense en profondeur s’il ne veut pas être rapidement écrabouillé par le surnombre américain en étant trop statique. Le rôle du défenseur est donc plutôt à réserver au joueur qui a le plus d’expérience.
    Une fois n’est pas coutume: jouer l’allemand contre l’attaquant IA est déjà un véritable défi, et du coup un bon entrainement qui vous apprendra à savoir décrocher d’une position avant qu’il ne soit trop tard, pour continuer à jouer les casse-bonbons quelques dizaines de mètres plus loin.
    Les quelques messages de débriefing de la partie en PBEM:
    http://www.esprits.net/forums/index.php?topic=1977.msg48462#msg48462
    Un challenge intéressant donc.

    PS: Mes salutations M’sieur Bertrand de Wargamer.fr qui ferait bien de rectifier le lien de son adresse web à laquelle il manque les « // » pour être active 😀

    • Bertrand dit :

      Oui l’allemand n’a pas grandes chances de l’emporter.

      Si tu peux corriger l’erreur de frappe des // à l’occasion, pour les précédents commentaires, j’étais pourtant persuadé qu’ils y étaient bien… mais non 🙂

  3. Carlos Carlos dit :

    Hé oui, Sans surprise, une défaite assez large face à Sergent Chaudart. Bravo à lui. 🙂

    Un axe d’attaque original pour l’armée US, quelques bonnes positions de blocage temporaire; mais rien n’y fait, la marée de sera pas encore endiguée ce coup-ci.

    Un partie polluée de mon côté par le bug des « Mitrailleuses qui retournent au dernier waypoint lorsqu’on les déploie » de la 2.0, à priori heureusement corrigé dans la 2.01.
    Non pas que la chose aurait très significativement modifié le résultat final, mais lorsqu’on est constamment sur la « corde raide », voir une MG42 faire demi-tour plutôt que d’être pile poil en position pour contrer un assaut, c’est extrêmement frustrant, et même mortel pour ma dernière MG.

    Un scénario toujours intéressant…mais toujours désespéré pour l’allemand. (Les 14 survivants sont illusoires, ils doivent représenter l’équipe mortier hors-carte. Il ne restait qu’un seul rescapé sur la carte)

    • SgtChaudart dit :

      Scénario où il est vrai que la supériorité numérique US ainsi que les mortiers (à condition de bien s’en servir 🙂 ) apportent un avantage pratiquement insurmontable pour les germains.

      Il suffirait de grossir un peu les effectifs allemands pour que cela devienne beaucoup plus compliqué pour les amerloques !

      Mais partie agréable à jouer (victoire oblige 😀 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *