Et pop la smoke!

Alléché par la promesse d’un trésor de Grisbi, je me lance dans la rédaction d’une solution pour l’exercice n°2 de l’Ecole de Guerre.

J’ai bien sûr lu l’excellente solution proposée par Peaceoflove. Mais j’avais envie d’explorer une autre voie, hérétique que je suis, en ne tuant pas le Panther. Après tout cette pauvre bête ne m’a rien fait.

L’autre raison est que je viens de découvrir, au cours d’un combat acharné contre zinzin, grand maître CM s’il en est, la commande « Pop smoke » et que je voulais m’exercer à jouer à la panthère et au fantassin dans une fumée digne de mes sorties de jeunesse au Macumba de Cinq-Mars-La-Pile.

Je pars donc smoke au fusil en direction du carrefour en profitant du couvert des arbres. Je m’assure bien sûr de sélectionner une unité dont la commande pop smoke est active, ce qui est l’apanage, d’après ce que j’ai compris so far, de ceux qui sont équipés de fusils lance grenade (mais pas uniquement apparemment).

1

Et pop la smoke (subtil rappel du titre de ce post) en plein dans le carrefour. Ce petit gars va pouvoir, après guerre, entrer dans l’équipe de baseball de l’université, obtenir une bourse, intégrer Yale et finir sénateur… s’il survit jusque là.

2

Pendant que la fumée se répand, je me dépêche de faire traverser la route surveillée par le méchant Panther à tous mes petits gars.

3

On rampe en direction de cette haie qui semble aussi vide de fascistes que le Reichstag en 1932.

4

A partir de là, excusez le format réduit des images dû à un cafouillage dans mes copier-coller des impressions d’écran dans paint. Eh! c’est l’école, on peut faire des erreurs, ok!

Je garde deux GdC sur la gauche pour fournir un appui feu à leurs camarades qui vont monter à l’assaut. Je sous-estime toujours le rôle de la suppression de l’ennemi avant de passer à l’attaque, et pourtant, bénéfice de cet exercice, il apparaît rapidement que toute tentative d’assaut sans suppression se finit invariablement par des GI qui visiblement ont perdu leur caractère étanche puisqu’ils répandent des flots de liquide rouge.

Certainement un scrupule à gaspiller des munitions, alors que dans la vraie guerre si je me souviens bien le pourcentage de balles touchant effectivement une cible était ridiculement bas, reference required here.

6

Je poursuis en rampant dans la fumée, puis en lisière, je re pop smoke pour franchir quelques mètres de plus. L’opacité de la fumée n’est cependant pas totale et des tirs sporadiques font une première victime qui s’écroule en criant « I am hit, I am hit ». Pauvre gars, c’était peut-être le futur sénateur.

8

J’arrive finalement au but de la manoeuvre, enfumer une petite portion de haie sur laquelle je vais concentrer toute mon agressivité et ma puissance de feu pour promptement déloger la vermine teutonne.

10

Et  pour cela quoi de mieux que d’utiliser une demo charge qui va non seulement faire un joli trou mais également sonner, voire tuer, Fritz et Heinz qui sont en train de se perdre en conjectures sur la mystérieuse apparition de nuages blancs dans ce champ. L’un soutient que c’est un phénomène météo rare pendant que l’autre explore la piste de vaches normandes malades.

Comble de la perfidie, deux GdC contourneront la haie pour surprendre les germains dissimulés. Un QUICK suivi d’un HUNT font l’affaire.

Pendant ce temps toutes les unités qui ont une LdV sur la haie participent à la suppression, les autres avancent dans le nuage protecteur.

11

Un de ces moments qui font de CM un jeu aussi addictif et inusable (15 ans déjà). Tout se passe comme prévu. Gros boum, allemands sonnés, mes petits gars du génie bondissent tels des mauvais génies (héhé) de leur bouteille et mettent fin aux tergiversations de Fritz et Heinz. Non seulement parce qu’ils connaissent maintenant l’origine des nuages blancs mais surtout parce qu’ils sont morts. L’explosion de la charge participe à la fumée qui protège mes devils des tirs venant de la maison.

13

Alors que la fumée retombe, mes deux GdC à droite se chargent d’un tir de zone sur le bâtiment afin de faire taire toute réplique axiste (oui à bout de synonymes pour désigner l’ennemi, je néologise) mais déplorent toutefois une perte. Mes braves génies, rejoint par un HQ qui essaie de récupérer un peu de la gloire de cette action épique, se défoulent sur les axois le long de la haie. Pendant ce temps, le reste des unités quittent leurs positions d’appui feu pour rejoindre les héros.

15

Pressé par le temps, je lance un assaut final sur la maison qui heureusement se déroule bien grâce à la panique qui s’empare des axiomes à la vue des Rambos capitalistes.

16

Voila objectif atteint! 3 hommes tués et 1 blessé.

17

Maintenant un peu de réflexion bande d’officiers digitaux. Est-ce que cette tactique est vraiment recommandée?

A mon avis non, c’est bien pour un exercice mais le risque est trop grand qu’une balle chanceuse ou une grenade fumigène mal lancée, place subitement nos chers pixel men en plein découvert à quelques mètres de fusils et autres armes, prêts à les transformer en spam. A mon sens la manœuvre de Peaceoflove est beaucoup plus safe.

Par contre, l’usage de la commande pop smoke peut vous sauver de bien des situations délicates comme permettre à vos unités de traverser une rue prise en enfilade par l’ennemi. Toutefois je ne saurais dire précisément quelles troupes en disposent hors des GI.

Waiting for your comments guys!

9 Responses to Et pop la smoke!

  1. Damien44 dit :

    Joli!
    bel éloge du fumigène.
    Comme quoi y’a plusieurs façons de faire en fait 🙂

  2. dimitri dit :

    Salut à tous
    bien joué Nicolas
    bonne idée de laisser le panther dans son coin!
    et super démonstration de l’utilité et de l’usage des fumi.
    à+

  3. Peaceoflove dit :

    Bravo ! Les smokes sont toujours une bonne solution. Je ne les utilise encore que trop peu sur CM mais elles peuvent s’avérer salvatrices en effet. J’en ai souvent la preuve sur Red Orchestra 2 … Sympa comme AAR, merci. Et puis, je sais pas quelle est la meilleure méthode pour prendre les screens mais moi j’utilise le système de Steam, ça évite de passer par Paint … Ou avec Fraps, c’est pas mal aussi.

    • Damien44 dit :

      C’est bien Red Orchestra ?
      J’avais jeté un coup d’œil à sa sortie ça avait l’air sympa, Mais il y avait pas beaucoup de monde qui y jouait, ça a peut être pris de l’ampleur.

      • Peaceoflove dit :

        Oui Red Orchestra 2, qui est sorti en 2011, est un très bon jeu. Combats réalistes, seconde guerre mondiale. Il y a pas une foule de monde mais ça va, il reste toujours une bonne base. D’ailleurs, il y a une communauté française dont je fais partie, qui se retrouve régulièrement. Il y a des teams, des compétitions, etc. Le site de la communauté française : http://www.redorchestra2.fr/forum/index.php.

  4. Emil Emil dit :

    Belle démo de l’utilisation du fumi ! Bravo

    Red Orchestra c’est vraiment bien, j’ai beaucoup joué au 1 (je crois)
    Bonne phase d’adrénaline, et quand ça joue un peu en équipe ça devient vraiment énorme (assez rare tout de même)

  5. Carlos Carlos dit :

    Une solution sympa, bien narrée, qui a le mérite d’être originale puisqu’elle propose un « droit au but » en ignorant avec mépris le Panther.
    Je suis du reste assez surpris que l’équipe Reco à proximité dudit panther ait également pu être « escamotée » de l’affrontement.

    Je m’assure bien sûr de sélectionner une unité dont la commande pop smoke est active, ce qui est l’apanage, d’après ce que j’ai compris so far, de ceux qui sont équipés de fusils lance grenade (mais pas uniquement apparemment).

    Je ne sais pas vraiment non plus. Je me figure/figurais que l’équipe QG dispose toujours d’un fumigène (ce qui je crois ne s’est jamais révélé faux) et qu’un autre est à disposition du groupe de combat, et se trouve attribué à l’une ou l’autre équipe en cas de séparation du groupe. Si tu as repéré que c’est toujours le groupe Fusil lance-grenades qui récupère l’équipement, tu m’apprends un truc. J’imaginais que c’était plus ou moins aléatoire et même que, parfois, un second fumigène pouvait être à disposition.

    Et pour cela quoi de mieux que d’utiliser une demo charge qui va non seulement faire un joli trou mais également sonner, voire tuer, Fritz et Heinz

    L’effet des charges de démolition sur l’infanterie est notoirement moins impressionnant que l’effet pyrotechnique et la logiquement ne laisseraient supposer. Il conviendrait de faire des tests (et ce peut être l’objet d’un mini-article) mais je n’ai pas souvenir d’avoir jamais écopé (ou occasionné) d’une perte par cette sorte d’explosion. De la suppression oui (et moins importante qu’on l’imagine), mais pas vraiment plus.

    A mon avis non, c’est bien pour un exercice mais le risque est trop grand qu’une balle chanceuse ou une grenade fumigène mal lancée, place subitement nos chers pixel men en plein découvert à quelques mètres de fusils et autres armes, prêts à les transformer en spam

    Je pense qu’effectivement, aux deux endroits où tu les as utilisé, les fumigènes ont été impeccablement déposés et se sont correctement répandus. Tu dois je crois ton succès à cette utilisation « au millimètre ». On a le sentiment qu’il aurait suffi de quelques mètres de décalage et/ou d’un vent moins favorable pour que tout l’effectif ait été en péril. Mais en l’occurrence, ça marche ! 🙂

    • Nicolas Nicolas dit :

      Au débriefing j’ai pu voir qu’un des gars de l’équipe reco a été tué, je ne sais pas exactement quand. Je pense que le survivant a préféré faire profil bas.
      Oui effectivement le HQ semble toujours avoir un fumigène.

    • dimitri dit :

      salut à tous.
      j’ai fait quelques petits test vite fait, et contrairement à ce que pensait Carlos, il est possible d’occasionner une ou des pertes avec une charge de démolition et bien évidemment l’unité cible est clouée et peut même être paniquée.
      Pour ce faire, encore faut-il que l’unité qui attaque avec la charge explosive ne se fasse pas repérer, et ça c’est pas gagné d’avance, surtout à travers du bocage par exemple.
      Nicolas nous l’a bien montré, il faut que l’unité en attaque soit masquée: fumigène, mur,…….., ou protégée par une suppression de l’unité cible.
      A éventuellement développer! pour l’instant je suis sur autre chose…..
      à+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *