Solution N°1

Objectif : assaillir la ferme Saint-Charles

A la croisée des chemins 5

Voici ma situation de départ : j’ai à ma disposition une section de fusilier et une section du génie.

2015-08-26_00001

 

Je décide tout d’abord de contourner le bois par l’extrême droite pour éliminer d’éventuelles cibles qui se trouveraient dans le bois tout en laissant le groupe « bar » et les chefs de section derrière la haie.

2015-08-26_00005

 

Plusieurs de mes groupes repèrent rapidement une unité allemande dans le bois et les arrosent sans que les ennemis puissent riposter. Ils sont alors obligés de reculer.

2015-08-26_00007

 

Cela me permet de faire avancer plusieurs de mes groupes sur la position ennemie, tout en maintenant les autres groupes en couverture.

2015-08-26_00012

 

C’est alors que je repère un panther au milieu de la route dos à mes hommes

2015-08-26_00013

 

Mes hommes étant très proches de lui, ils l’arrosent à la grenade et à la charge explosive et s’occupent de ses occupants lorsqu’ils tentent une sortie. Le combat est violent et je perds malheureusement un homme du génie dans l’affaire.

2015-08-26_00045

2015-08-26_00050

 

Dans le même temps, les groupes derrière les haies se sont occupés d’une bonne partie de la première unité allemande repérée dans les bois.

2015-08-26_00044

 

Le gros est à venir car une de mes unités a reçu des rafales de mg de derrière la haie située près de l’objectif.

2015-08-27_00001

 

Et je ne peux pas faire de tirs de suppression de ma haie de départ où sont toujours postés mon unité « bar » et mes QG.

Mais quand faut y aller, faut y aller. Je décide donc d’envoyer l’unité de génie qui a perdu un homme sur le flanc droit de la haie, où se situe un petit bois. Ils vont être à découvert pendant leur course.

2015-08-27_00002

 

Malgré quelques rafales de mg, mon unité arrive à bon port et se met à couvert dans le bois. Dans le même temps, j’oriente plusieurs de mes unités vers le flanc gauche.

2015-08-27_00003

 

Une fois arrivés sur le flanc gauche, je leur donne l’ordre de tirer sur les haies pour mettre les unités ennemies en suppression. J’avance également une autre unité sur le flanc droit et j’avance mon unité « bar » au milieu à la limite des bois pour qu’elle puisse tirer sur la haie ennemie.

2015-08-27_00004

 

Ma suppression fait son effet. Je vois un ennemi à terre derrière la haie. Et je n’entends plus la mg …

Mon unité sur le flanc droit rejoint également sans difficulté l’unité de génie. Mais ces unités ne parviennent pas à repérer les unités ennemies.

Je perds tout de même dans l’affaire un homme de l’unité « bar ».

Je décide à ce moment-là de lancer un assaut avec un QG et un groupe « Thompson » par l’extrême gauche, où des arbres peuvent couvrir en partie mon avancée. Mes hommes vont rusher jusqu’à la haie. Bien sûr tout en maintenant une suppression avec mon bar et mes autres unités.

2015-08-27_00005

 

Mon groupe « Thompson » parvient à la haie mais il subit une perte pendant sa course et une perte une fois arrivé à la haie, par des ennemis qui se sont réfugiés dans la ferme. Mais elle est prête à faire feu sur ces derniers et des renforts sont en route pour les soutenir le long de la haie.

2015-08-27_00006

 

Les ennemis de la ferme sont éliminés ou partent se réfugier derrière la ferme. Et les renforts arrivent sans encombres à la haie. Mon escouade « Thompson » va maintenant tenter un assaut sur la ferme.

2015-08-27_00007

 

L’assaut est efficace. Ma Thompson mais également toutes les autres unités en couvertures éliminent plusieurs ennemis derrière la haie. Dans leur défense, ils privent ma Thompson de son dernier soldat.

2015-08-27_00008

 

C’est alors, à 1 minute de la fin de la partie, que les derniers survivants allemands demandent à être faits prisonniers. La reddition est leur seul salut…

2015-08-27_00009

 

18 hommes ok, 4 hommes tués et 2 blessés. C’est un bilan mitigé. J’aurais pu mieux faire si j’avais su que ma suppression sur le flanc gauche était si efficace. Mais le scénario était tout de même d’une difficulté relevée je pense. Alors je suis bien content d’avoir réussi. Merci pour ce petit défi bien sympathique !

5 Responses to Solution N°1

  1. dimitri dit :

    bien joué Peaceoflove !!!!

  2. Damien44 dit :

    Bien joué ! A peu de choses près, j’ai fait tout pareil.
    Toutes façons, il ne doit pas y avoir dix manières de faire

  3. Carlos Carlos dit :

    Félicitations. 🙂

    Je vois que mouvement « rapide » a souvent ta préférence. Etant donné que ce fût assez payant sur cette partie, difficile de critiquer. Toutefois, c’est vraiment un ordre que j’utilise peu personnellement. Il cumule trois désavantages contre un faible avantage si on le compare à l’ordre « soutenu » (même si un des désavantages peut être un effet souhaité).

    Désavantages:
    * Plus faible capacité de détection
    * Plus faible réactivité/volonté de riposte. En outre, les soldats qui avancent en « rapide » ne rechargent jamais leurs armes. Ceci dit, ce désavantage peut être un effet recherché: on peut en effet ne pas souhaiter que les soldats s’arrêtent pour riposter.
    * Très fatigant.

    L’avantage, outre le fait déjà signalé que les soldats vont d’abord songer à courir plutôt qu’à retourner les tirs (ça peut effectivement être un avantage dans de rares cas, et un inconvénient dans tous les autres), c’est environ 20% de vitesse en plus. Peanuts quoi.

  4. Redwood Redwood dit :

    Jolie manœuvre bien menée et résultat très honorable compte-tenu qu’il y avait quand même un panther en face. Bravo !

    Le rush frontal était sans doute un peu risqué, d’où les pertes mais il faut ce qu’il faut.

    Pour les mouvements rapides, je suis un peu comme Carlos, je ne l’utilise que très peu mais ça a bien fonctionné pour toi. Et puis les distances à parcourir n’étaient pas très grande alors ça passe. 🙂

  5. Alma dit :

    Bravo ! j’avais prévu un poil plus de résistance de l’autre côté de la haie. Et là, l’ordre « rapide » aurait été un massacre. En fait, le Panzer, avec un peu de chance, moins si on a un fumi, peut être dézingué par seulement 3 gars du génie et une charge explosive. Ce qui aurait permis d’aborder la haie avec plus de bonhommes… et donc j’aurais pu muscler la défense germanique un poil.
    J’ai pompé cet exemple d’un QB de CMBN. Mon intention était de montrer que dans certains scénars, l’apparent déséquilibre par la présence en nombre de blindés en face, peut être largement compensé par de la piétaille, si le terrain s’y prête, et qu’il faut pas hésiter, pour certains QB à échanger des chars pour du génie ou infantrie, même sans panzerfaust ou zook, et en nombre si on est certain de bien pouvoir les placer.
    Bon si d’autres ont des exemples plus parlants, ou avec des capture d’écran c’est avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *