Le Bocage « court »

(Ou Low bocage, haie de bocage basse)

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/boc.jpg

Le « bocage court » ressemble davantage à une simple haie qu’à son grand frère, le « bocage haut ». C’est pourtant avec ce dernier qu’il partage la majorité de ses propriétés.
En effet, sauf exceptions, le « Bocage court » est également infranchissable à toutes les unités.

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/1.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/2.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/3.jpg

En trois images successives, on observe l’infanterie échouer à passer « à travers » et le pathfinding entre en action pour contourner l’obstacle.

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/tank1.jpg http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/tank2.jpg http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/Tank3.jpg

Même un Panther, nonobstant sa formidable masse, renonce au chemin direct et préfère le contournement. La modeste représentation du bocage court est trompeuse.

Tous les autres véhicules sont de la même manière incapables de franchir le bocage, « court » comme « haut »

Protection du bocage court:

Le , »bocage court » fait bénéficier aux unités retranchées derrière d’une protection honnête contre les tirs de petit calibre et la détection. A l’instar du muret, cette protection ne s’étend toutefois pas aux tirs indirects tels obus de mortiers et reste faible contre les munitions lourdes en tir direct.

Passer quand même…

L’infanterie (uniquement) peut tirer parti de trouées dans le bocage pour s’y glisser. On parle là de trouées, et non de discontinuité du bocage sur une ou plusieurs cases, qui peuvent laisser passer les véhicules.
Toutefois attention, la représentation graphique du bocage court peut induire en erreur !

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/passpa1.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/passpa2.jpg

Vous venez de voir ce qui, malgré les apparences n’est pas une trouée. On se laisse toujours prendre au moins une fois en situation de jeu. Si vous me lisez avant de vous être fourvoyé, considérez que vous avez une dette envers moi. 

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/pass1.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/pass2.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/pass3.jpg

Voilà à l’inverse une belle et large trouée qui permettra à vos piétons de passer….pour aller se faire moissonner par une mitrailleuse de l’autre côté.  :dents:
Pour autant, nous l’avons dit, cette trouée ne laissera pas passer les véhicules légers et lourds.

En dehors de ces points de passage « aménagés », il n’existe que deux moyens pour que les piétons et les véhicules puissent passer à travers le bocage.

Dispositif Rhino:

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/Rhino.jpg

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/TanksBreaching.jpg

Les alliés ont équipé un certain nombre de leurs chars de lames à l’avant capables d’ouvrir une section de bocage à la manière d’un bulldozer (ce qui ralenti évidemment la vitesse du blindé qui officie). De tels passages peuvent par la suite permettre à l’infanterie et aux véhicules de passer tout droit à travers le bocage.
Toutefois, ce type de dispositif est rare en jeu et sans avoir compulsé tous les scénarios avec attention, je n’ai rencontré cet équipement que dans « Busting the Bocage », scénario de la démo de CM: BN et « Carbide Carbide »

Il existe heureusement un second moyen de faire un « trou », qui nécessite également un équipement spécifique, mais plus courant dans les ordres de batailles: les explosifs :

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/explosifs.jpg

Les allemands comme les alliés (unités du génie surtout) peuvent être équipés d’explosifs en capacité de faire sauter une section du bocage.
Ces explosifs s’utilisent de la même manière que pour faire sauter un mur. Vous trouverez un tutoriel de Rekka sur la question.

Je le répète: En dehors des trouées (pour l’infanterie), des explosifs et de l’équipement Rhino, il n’existe aucun moyen franchir le bocage…sinon de le contourner. [Voir Erratum dans les commentaires]

Lignes de vue:

http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/Ldv1.jpg http://i1173.photobucket.com/albums/r597/Nitouche1/Ldv2.jpg

Contrairement au « bocage haut », le « bocage bas » ne coupe généralement pas les lignes de vue des véhicules. Un tank de même qu’une simple Jeep ont leur armement positionnés assez haut pour tirer au dessus de la végétation. Cette remarque considère évidemment un terrain plane, la taille de l’obstacle et sa capacité de nuisance sont bien à prendre en compte en 3D.

Logiquement, la prochaine page sera consacrée au Bocage, le « grand », le « haut », le Roi de la Campagne.

11 Responses to Le Bocage « court »

  1. Carlos Carlos dit :

    [ERRATUM] Et voilà, on dit tant et tant de choses qu’au sein de la masse finissent par se glisser sournoisement des erreurs, des boulettes.

    Contrairement à ce qui est écrit plus haut, une haie de bocage est bien destructible par la voie des armes (c’est à dire par l’addition de tirs -lourds- concentrés sur une case de bocage). Etant donné les quantités nécessaires, la possibilité est davantage théorique que pratique, mais il faut noter qu’elle existe et s’additionne aux autres moyens de franchissement.

    Comptez donc environ 60 obus de 75 mm concentrés sur une portion pour créer une brèche par laquelle peut se glisser l’infanterie…et 80 obus pour élargir ce trou afin de permettre le passage d’un véhicule (la haie cesse d’exister à cet endroit précis). Les valeurs sont celles pour le bocage « haut ».

    A ceux qui souhaiteraient employer la méthode, remarquez la patiente nécessaire et l’indispensable rallonge de munitions qu’il vous faudra quémander. 😀

  2. Emil Emil dit :

    Et béh, tu devais en avoir du temps à perdre pour balancer 60 obus sur une haie …

  3. Damien44 dit :

    Qu’elle est la raison qui empêche les chars de traverser un bocage court!?
    Je me suis fait avoir en partie, et je suis bien curieux de connaître l’explication car je la vois pas.
    Pour les véhicules legers j’arrive a concevoir, mais les chars…
    Merci de m’éclairer

  4. Carlos Carlos dit :

    Qu’elle est la raison qui empêche les chars de traverser un bocage court!?

    Parce que le jeu ne le permet pas, tout simplement. Il ne faut pas voir dans un programme informatique autre chose qu’un truc qui permet certaines actions…et en interdit d’autres.

    On pourra surtout rationaliser le truc en remarquant que si la représentation graphique n’a pas l’air bien imposante, le bocage, même modeste, est plus impressionnant que sa représentation ne laisse supposer.

    Un bocage haut, c’est un monticule abrupt presque haut comme un homme planté d’arbres serrés. Rien à voir avec une haie de tuyas qu’on peut admirer autour des pavillons de banlieue (pourtant, graphiquement, ça y ressemble)…Et si le « bas » est graphiquement beaucoup plus bas, il ne doit pas l’être tant que ça en réalité.

    Voir « Fighting in Normandy » avec de jolis schémas pour se rendre compte, dont je cause dans « Mythes et réalités: Combattre dans le bocage »

  5. Damien44 dit :

    Yes merci pour les liens..
    J’ai du mal à concevoir que le jeu pousse certains aspects de réalisme aussi loin et fait des modélisations aussi poussées,
    et en même temps est « bloqué » techniquement par ce genre d’aspect!
    C’est quand même dommage, ca fait un peu « tache » je trouve..
    Car pour le coup je trouve pas ça très réaliste.

  6. Carlos Carlos dit :

    et en même temps est « bloqué » techniquement par ce genre d’aspect!
    C’est quand même dommage, ca fait un peu « tache » je trouve..
    Car pour le coup je trouve pas ça très réaliste.

    Le principal intérêt est ludique: on distingue du premier coup d’oeil un bocage « haut » d’un bocage « court ».

    Par contre, si on a pas un soldat à côté pour donner l’échelle, on pourra confondre une simple haie et du bocage court…alors que les deux n’ont pas du tout les mêmes caractéristiques (tant au niveau de la protection que du franchissement)

  7. Damien44 dit :

    Tu pourras peut être m’éclairer aussi sur cette question avant que je crie au bug.
    Je sors d’un partie où j’ai un puma avec un arc de tir qui couvre une allée de part et d’autre de bocage haut (scenario it’s a new dawn).
    Impossible pour une quelconque unité de passer sans être vu…
    Et bien j’ai le stuart qui s’engage dans l’allée (il était perturbé ou paniqué c’était l’IA)
    remonte toute l’allée devant le puma sans être repéré pour apparaître à un mètre du puma!!!
    Bug ou pas bug?
    Là c’est pareil j’ai pas compris.

    • Carlos Carlos dit :

      Balance-moi le fichier du tour « incriminé » avec ton mot de passe pour l’ouvrir (si ce n’est pas aussi celui de ta carte bleue :D).
      Difficile de juger sans voir la vidéo. :/

  8. Damien44 dit :

    Ah bah oui pas bête 🙂
    Mais j’ai tout effacé.. 🙁
    Pour la prochaine fois j’y penserai

  9. dimitri dit :

    Salut,

    Il se peut que l’engin soit verrouillé, dans ce cas, l’équipage ne peut voir que par les optiques et autres fentes de visées. De plus, le scénario se déroule de nuit, ce qui augmente la difficulté à repérer les choses.
    D’autre part, il est déjà arrivé (très occasionnel) qu’un de mes véhicules se rende compte subitement qu’un véhicule ennemi se trouve 2 mètres devant lui alors qu’il y a une visibilité parfaite, champ de vision bien dégagé, donc …..ben ouais c’est comme ça les aléas de la guerre et de l’informatique.
    Pour info c’est un Sdkfz 234/1 (canon de 20mm), le puma ( Sdkfz234/2) a un canon de 50mm sous tourelle: autrement plus percutant.
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *