Dernière ligne droite avant bouclage pour le Manuel de Combat Mission: Black Sea en français

Combat mission Black Sea Charlie

A ceux qui peut-être parmi vous l’ignoraient, la traduction in-extenso du manuel dédié à Combat Mission: Black Sea est sur l’établi depuis juillet 2015. Pour être parfaitement clair, il s’agit du manuel spécifique au jeu éponyme (version originale consultable ici), à utiliser en complément du Manuel de jeu 3.0 qui traite quant à lui des mécanismes de jeu communs à tous les titres de la série.

Quelques pages seulement restent à traduire, des images à produire/placer; avant d’entamer l’ultime étape de relecture et de mise en page. Si le reliquat représente encore de longues heures de travail pour ceux qui s’affairent au bouzin, il est toutefois possible d’apercevoir « le bout du tunnel » avec un délai de parution qui ne devrait probablement pas excéder un mois.

Manuel-Black-Sea frIl s’agit là d’une embarcation à 6 paires de rames entre les pognes d’autant d’auteurs qui, à des degrés divers, ont contribué à l’avancée du projet (Mik in the mist, Redwood, Crom, Laits, Moet, Carlos). 

Au delà de susciter votre curiosité et stimuler vos glandes salivaires, ce billet est également destiné, depuis que les forums de CombatMission.fr sont en rade (situation qui devrait être résolue d’ici la fin de semaine) à servir de lieu de discussion  et de coordination entre les participants au projet, lors des ultimes étapes du travail (voir l’ancien topok dédié). Comme ça l’était sur le forum, le sujet demeure évidemment ouvert aux questions de toutes les personnes que la chose intéresse…mais aussi à l’ajout d’une « nouvelle paire de rames » pour parcourir les dernières encablures.

Cette entrée a été publiée dans Black Sea, Manuel de jeu. Placez un signet sur le permalien.

9 Responses to Dernière ligne droite avant bouclage pour le Manuel de Combat Mission: Black Sea en français

  1. moet moet dit :

    C’est donc ici que l’on poursuivra nos discussions. Parfait. 🙂
    Je consacre mes prochains temps libres à monter la feuille de style Word qui accueillera tout le contenu déjà traduit. Le document sera mis à jour au fil des derniers travaux.
    J’ai quelques remarques préalables :
    – Tout le monde s’entend pour respecter le »look » du manuel anglais d’origine, je présume, même si ça ne facilitera pas la mise en pages et nous imposera des visuels de petite taille.
    – Pour éviter de s’échanger un énorme fichier Word/OpenOffice contenant toutes les images, je compte procéder par « insertion de fichiers liés ». Nous aurons donc, d’un côté, un fichier Word « léger » qui devra être placé aux côtés d’un dossier d’images statique pour qu’on les voit s’afficher dans Word. De l’autre, nous aurons un fichier PDF montrant le résultat texte+images. J’essaierai de toujours rendre disponible les deux formats (Word/OpenOffice et PDF) en même temps.
    Allez, ça me motive juste d’en parler ! 🙂

  2. Redwood Redwood dit :

    Il s’agit là d’une embarcation à 6 paires de rames entre les pognes d’autant d’auteurs qui, à des degrés divers, ont contribué à l’avancée du projet (Mik in the mist, Redwood, Crom, Laits, Moet, Carlos).

    Avec ma maigre participation je parlerai plutôt de pagaie dans mon cas. ^^

    Petite question pour moet que je pose ici car de ce que j’ai compris tu n’as plus accès au forum du blog, la partie que tu as surlignée dans la section « caméra » du tuto, c’est parce que ce n’est pas clair ? Ou parce que tu ne vois pas à quoi ça correspond ? Ou autre ?

    Joli travail en tout cas pour la mise en page, ça commence à prendre forme et ça fait plaisir à voir !

    • moet moet dit :

      Désolé pour le retard (le site ne m’avertit pas lorsqu’il y a une nouvelle publication).
      Je suppose que tu parles de ce passage :
      « Il importe que vous localisiez le curseur sur l’écran, car la vitesse de mouvement de la caméra diminue à mesure que le curseur se rapproche du bord de l’écran. Pour bouger rapidement, placez le curseur au centre de l’écran ; pour faire de petits ajustements, placez le curseur au bord de l’écran. (???) »
      Je l’ai surligné en jaune par ce que je ne suis pas sûr que le comportement de la caméra est le même pour tous. La formulation que j’ai choisie correspond à ce que j’obtiens avec la version Mac de CMBS. Apportez les changements nécessaires si c’est différent sur vos PC.

      • moet moet dit :

        Oups je me suis gouré : c’est exactement le contraire. La description en jaune NE CORRESPOND PAS à mon expérience sur l’écran de CMBS (version Mac) : la caméra se comporte de la même façon peu importe où je place le curseur sur l’écran. En revanche, la caméra se déplace plus rapidement si j’éloigne beaucoup le curseur de son point de départ (et plus lentement si je l’éloigne peu de son point de départ), peu importe l’emplacement de ce point de départ sur l’écran.
        Il faudrait donc que vous validiez sur PC si le passage en jaune qu’on trouve dans le manuel correspond à votre expérience sur PC.

        • Redwood Redwood dit :

          J’avoue qu’en traduisant ce passage je me suis aussi beaucoup interrogé sur sa pertinence et sa véracité mais en bon petit soldat, je me suis contenté de traduire.
          Le passage est le suivant :

          It is important to know where your cursor is on the screen, because the sensitivity of these
          changes decreases as the cursor approaches the edge of the screen. To move quickly, click
          your cursor in the center of the screen; to make small adjustments to the camera, click your
          cursor when
          it is nearer to the edge of the screen.

          Comment vous traduiriez ça vous ?

          Je n’ai pas CMBS mais je ne pense pas que ce soit différent que sur les autres opus et c’est vrai que ça ne correspond pas très bien. Plus la distance entre l’endroit où l’on a cliqué et l’endroit où en fait glisser son curseur augmente et plus la vitesse de défilement augmente mais peu importe si on a cliqué au centre ou sur les bords…

          La première phrase peut d’office être retraduite en changeant « car la vitesse de mouvement de la caméra diminue à mesure que le curseur se rapproche du bord de l’écran » par quelque chose comme « La sensibilité du déplacement diminue à mesure que le curseur se rapproche du bord de l’écran »

          Mais alors que fait-on pour le reste qui reste inexact et qui est pourtant bien ce qui est écrit ?

          • CMFDR dit :

            Pour moi ça fonctionne comme indiqué par Redwood (Win10, CMBS 1.03). Je serais d’avis d’indiquer ce qui l’en est vraiment en jeu, sans chercher à traduire ce qui été écrit dans la VO, à l’instar de ce que Carlos a fait pour le nom des patelins lors de la traduction des scénarios.

            Par contre, je formulerais ça comme ceci par exemple : « L’amplitude de la rotation de la caméra augmente à mesure que le curseur s’éloigne de la position où le clic droit a été pressé et maintenu. »

            Je pense que mentionner les bords d’écran risque de rendre le propos confus sans réel bénéfice (dans l’absolu, il faudrait se placer sur un bord puis, en cliquant et maintenant, amener son curseur à l’autre extrémité de l’écran pour avoir une vitesse de rotation maximale mais bon, la mouche commence à y prendre goût là. 😉 )

  3. CMFDR dit :

    A propos des appellations des niveaux hiérarchiques, si la question se pose toujours, voici une suggestion :

    – PLATOON —> Peloton (Escadron, Squadron, dans l’arme Cavalerie et Artillerie il me semble)
    – SECTION —> Section
    – SQUAD —> Escouade (ou demi-section)
    – TEAM —> équipe ( ou binôme/trinôme)

    Dans la structure angloise et américaine (et généralement OTAN hors France), l’équivalent à la Section française est le Peloton, tandis que l’équivalent du Groupe de Combat est le squad (ou demi-section lorsqu’il s’agit d’un élément issu de la section et mené par l’adjoint… de section) d’où la confusion.

    Dans ce genre d’exercice, il y deux documents qui peuvent parfois s’avérer utile lorsque l’on cherche l’équivalent « en bon français » des nomenclatures anglophones si familières :
    (Glossaire de vocabulaire interarmées, avec du letton dedans)
    (Aide mémoire du commandant d’unité d’infanterie, paragraphe « Vocabulaire par thème »)

  4. mikinthemist mikinthemist dit :

    Merci pour les liens, toujours utiles !

    Par contre, pour ta suggestion on s’est du coup nous autres basés sur autre chose :
    – PLATOON —> Peloton (Escadron, Squadron, dans l’arme Cavalerie et Artillerie il me semble)
    En fait la platoon est la section en français, premier ou dernier échelon (ça dépend de quel bout on commence) a être commandé par un officier (ou peloton dans l’ABC, mais on essaie de simplifier et de ne pas trop amener de confusion). L’escadron, dans l’ABC, est une unité de la taille d’une compagnie en france, le squadron d’un bataillon chez les américains. Celui-ci est divisé en Troops.
    – SECTION —> Section
    Ben en fait cette section US correspond à des squads en terme de jeu, mais s’applique à unités un peu spéciales comme les Rangers, ou même des équipes armes lourdes éventuellement, et il existe parfois un section leader pour les commander. Mais il n’y a pas d’équivalence en français, du moins je ne la connais pas.
    – SQUAD —> Escouade (ou demi-section)
    Escouade serait un terme parfait, qui a été utilisé par l’armée française qui plus est mais n’est malheureusement plus inscrit au règlement. Du coup on a choisi le beaucoup moins élégant « groupe de combat » désignation officielle de l’armée française (je ne sais pas comment on dit dans les autres armées francophones)
    – TEAM —> équipe ( ou binôme/trinôme)
    On est d’accord 🙂

  5. CMFDR dit :

    Ah mais oui, tu as bien raison mik, je n’avais tout simplement pas réfléchi : il s’agit de l’U.S. Army !

    Pour illustrer la nomenclature française :

    « groupe de combat » désignation officielle de l’armée française (je ne sais pas comment on dit dans les autres armées francophones)

    Pour autant que je sache, dans l’armée belge et canadienne, c’est calqué sur la British Army donc on parlera de compagnie – peloton – section – équipe. Dans l’armée suisse, là on a compagnie – peloton – groupe – équipe.

    ———

    Carlos a demandé de faire remonter les choix de traduction faits dans la VF de la campagne d’entraînement, notamment concernant les emplacements de la carte et objectifs, du coup les voici, or donc.

    * Mission 1 – Actes élémentaires
    objectif 1 -> « Bâtiments de contrôle » (Range Control)
    objectif 2 -> « Bosquet » (Trees)
    objectif 3 -> « Terrain » (Field)
    objectif 4 -> « Pas de tir armes légères » (Small Arms Range)
    objectif 5 -> « Pas de tir véhicules » (Gunnery Range)
    « Airburst Target » -> « Cible pour munitions fusantes »

    * Mission 2 – Aptitudes particulières
    « stand de tir » -> « champ de tir »
    « Dismount » -> « Débarquer »
    « OP 1 » -> « PO 1 »
    « MOUT Complex » -> « Complexe CZUB » (Combat en Zone Urbanisée)

    * Mission 3 – Mise en œuvre des appuis
    « OP 1 » -> « PO 1 »
    « OP 1 » -> « PO 2 »
    « Range control » -> « Zone Administrative »
    « Artillery Range » -> « Polygone de tir »
    « AA site » -> « Site AA »
    « UAV Target » -> « Cibles drones »
    (« TRP » est resté « TRP », il me semble que c’est globalement entré dans le vocabulaire courant, des wargamers en tout cas.)

    * Mission 4 – Exercice de synthèse
    – « Observation Post » (OP) -> « Poste d’Observation » (PO)
    – « Base of fire » -> « Base de feu »
    – « Assault Route » (1 et 2) -> « Itinéraire d’assaut »

    Et quelques suggestions mineures :
    – remplacer « char de combat » et « char de combat principal » par « char de bataille ».
    – page 38, Cible légère, « en ciblant un bâtiment du pas de tir au canon » -> « en ciblant un bâtiment du champ de tir au canon »
    – En français, je n’accorderais pas les noms de baptême des véhicules (Stryker, Humvee, Bradley, etc.).
    – « des Russes » -> « des russes »
    – « tête HEAT » -> « charge creuse », « tête à double charge HEAT » -> « double charge creuse » (ou « charge creuse double »)
    -« épaulé d’un Humvee » -> « renforcé par un Humvee »
    – « terrain d’entraînement urbain » -> « centre d’entrainement aux actions en zone urbaine »
    – « base-feu » -> « base de feu » (question de goût, « base-feu » est correct aussi)
    – « Faire feu et manoeuvrer » -> « Feu et mouvement »
    – « soutien » vs « appui », à ma connaissance le « soutien » désigne les éléments dont l’action permet de se reconditionner (la logistique, le service de santé par exemples), tandis que « appui » désigne les éléments qui fournissent des feux, ie qui tirent.

    Bon courage, vous avez fait un énorme boulot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *