En direct… ou pas

bagration_2

Une personne sur ce blog (que je ne citerai point par décence et vu que je ne suis pas du genre délateur…) ayant déclaré dixit  » les joueurs en temps réel ne sont pas de véritables joueurs », je me dois en tant que pratiquant de ce style de « non jeu » de faire une petite mise au point.

Certes, ces propos que de prime abord je pourrais juger insultant voire diffamatoire ne sont pas toutefois dénués d’une certaine justesse

De fait je vois mal comment jouer en PBEM avec ce mode de jeu. D’une ce n’est pas possible de deux ce serait suicidaire. Néanmoins et cependant je prise fort personnellement cette méthode contre l’IA et sur des scénarios. Je m’explique :

Au tour par tour pour moi ce serait, je trouve, genre hyper longuet et limite barbant de venir à bout d’un scénario. Alors que le temps réel permet lui une approche saine et ludique des merveilleux scénarios (enfin pas tous…) proposés sur les divers opus. Mais attention le mode escape / pause est indispensable ! Sinon c’est du grand n’importe quoi.

Si vous jouez en mode réel, le bouton escape est votre meilleur ami. Le super pote sur lequel vous pouvez compter en toutes circonstances. Un bruit suspect ? Un mouvement tout aussi furtif que fourbe ? Un baoum incongru en cette belle matinée estivale   et hop ! On s’appuie sur le copain. On passe alors en revue le front avec un regard d’aigle digne d’un drone dernier cri pour déceler la vile action ennemie et réagir vite fait bien fait, enfin en théorie. Qui n’a pas lors d’un visionnage eu les tripes serrées en voyant son peloton se faire rafaler, poussé des cris de rage, voué CM aux gémonies en découvrant de quelles traîtrises votre adversaire est capable ou que telle action méticuleusement programmée tourne au fiasco le plus total vous donnant des envies de meurtre.  Puisque bien sur ce n’est pas vous mais bel et bien le moteur de jeu qui est la cause de tout. Avec super potos rien de tout cela il fige le temps et vous permet d’interagir. Et hop une tite marche arrière crapuleuse ! Youp la boum un ordre à couvert et j’en passe.

Et que l’on ne me dise pas que jouer en temps réel c’est bourrin . que nenni ! De fait les phases d’ordres peuvent être alambiquées à souhait et toutes aussi vicelarde qu’au tour par tour. La seule différence finalement étant de ne PAS pourvoir faire du replay ou re visionnage pour déceler quel est le fichu enfant de P…! Venant de dézinguer mon magnifique Panther acheté en LOA.

En plus.et je vous pose la question hein ! N’est ce pas limite irréaliste de revoir à satiété les différentes phases de jeu. De scruter tel un voyeur libidineux matant les baigneuses sur une plage ensoleillée les moindres secondes de la minute écoulée. Franchement hein est ce que ce brave capitaine Duchmobrik enfermé dans son T34 sous un soleil de plomb et une pluie de la même eau avait lui le loisir de rembobiner le cours des événements afin de dénicher cette saleté de pack venant d’envoyer à la casse le char tout neuf de feu le lieutenant Visnovski. Non mais des fois ! On n’est pas à Hollywood style Retour Vers le Futur.

Ceci dit, cette méthode de jeu a ses limites. Eh oui, je suis bien obligé de reconnaître que le triste sieur est dans le vrai. Je ne reviendrai pas sur une partie H vs H où ne pas visionner la vidéo serait aussi débile que d’espérer une baisse des impôts ou être accueilli avec le sourire dans une quelconque administration.  L’autre faille de style de jeu tient à la taille des scénarios. Dès que l’on s’attaque à un truc un peu costaud cela devient difficilement gérable et on passe fréquemment à côté de phases cruciales de la bataille. Des hurlements sinistres, des explosions, une carcasse fumante, seront malheureusement les seuls signes attirant votre attention sur telle ou telle unité venant de se faire ratiboiser et vous aurez beau scruter la carte de vos yeux embués de larmes  de rage, dénicher l’infâme coupable sera ardu.

Mais bon on joue comme on aime n’est ce pas ? 🙂

grisbecig1

Propagande personnelle 🙂

Cette entrée a été publiée dans Concepts de jeu. Placez un signet sur le permalien.

17 Responses to En direct… ou pas

  1. RouquinMalin RouquinMalin dit :

    Perso, j’essaye de jouer en « temps réel » sur des petits scénarios mais le « tour par tour » est plus adapté pour les autres. J’aimerais tant que la durée des phases du « tour par tour » puisse être paramétrée par le joueur (par exemple 10 secondes)… Je précise que je n’ai jamais joué en H vs H.

    • Jief dit :

      Malheureusement ce n’est pas trop possible, de mémoire tu peux je le crois accéléré un tantinet la vidéo mais c’est tout …
      Le jeu H vs H c’est le must et cela n’a rien à voir avec les parties contre l’IA surtout s’il attaque 🙂
      ce petit est assez bon défenseur mais piètre attaquant 🙂
      Mais bon ceci dit faute de temps je me rabat souvent tout comme toi à des parties vs l’IA sur de petits scénarios …

  2. Francius Francius dit :

    pour ma part, j’ai souvent joué en temps réel à CM mais je goute actuellement au plaisir du tour par tour dans le tournoi CMBS black Manba

  3. HybriD HybriD dit :

    Je joue toujours en tour par tour même contre l’IA, mais parfois pour le fun je me fais un scénario en temps réel. C’est mieux quand on veut finir assez vite, plus stressant et plus dur je trouve. Mais je trouve justement frustrant de ne pas voir ce qui arrive à nos troupes et ce qu’elles font à tout moment partout. Ne pas pouvoir rembobiner et analyser chaque action, j’ai du mal. Je suis censé commandé une force de combat, et c’est cette force qui me dit ce qu’elle voit et ce qu’elle fait au final. Alors je veux tout savoir !!!
    Le tour par tour c’est la vie, mais chacun ses goûts ! 😀

  4. Carlos Carlos dit :

    Une personne sur ce blog (que je ne citerai point par décence et vu que je ne suis pas du genre délateur…) ayant déclaré dixit »» les joueurs en temps réel ne sont pas de véritables joueurs »

    Ah mince, c’est p’être bien moi qui ai dit ça. 😀
    …Encore que si c’est le cas, ça m’étonne un peu de l’avoir dit de cette façon. Ce serait plutôt (si c’était à redire), « je pense que ceux qui jouent à CM en temps réel se trompent de jeu »… ce qui est volontairement taquin et provocateur car, tu le dis et c’est bien l’essentiel, en réalité : « on joue comme on aime »

    Je suis assez fan de ton billet qui forme une sorte de jumeau (maléfique ? :D) de Shall WEGO écrit il y a un moment.
    Deux façons d’aborder le sujet, deux partis-pris; l’un et l’autre devant à mon avis être lus.

    Le Choix du mode de jeu, la manière dont nous en discutons et dont nous prenons position donnent matière à une « polémique » bénigne car il est bien vrai que l’important est que chacun y trouve son plaisir, d’une manière ou d’une autre.
    La controverse ne fait finalement qu’éventuellement ouvrir des perspectives, donner peut-être envie de tester des modes différents à des joueurs qui pourraient rester bornés à une seule manière d’aborder le jeu.

    J’ai pas mal d’autres réactions vis à vis de ton billet mais il est tard; je reviendrai donc. 🙂

    • Jief dit :

      🙂

      En fait je n’ai nullement désiré créer une quelconque polémique seulement expliquer que pour certains, dont moi, le temps réel est une manière agréable de jouer à CM lorsque diverses circonstances font que les PBEM ne sont pas d’actualité

      Néanmoins le réel jeu, le vrai, le pur, le dur, est bel et bien H vs H , c’est celui là et nul autre qui procure les plus belles sensations encore que face à l’IA parfois les montées d’adrénaline soient belles et bien présentes

      L’IA étant à ma connaissance imbattable quant à la précision de son artillerie et autres fariboles toutes aussi dévastatrices mais cela est un autre sujet

  5. Laits Laits dit :

    Cela me fait penser à une voie que peu ont exploré : les parties en temps réel contre un adversaire réel. Sur une carte petite ou minuscule cela pourrait être un défi intéressant. Ou même l’objet d’un tournoi! Ce type de partie demande des qualités très différentes qu’en we go. En tout cas je serait bien chaud pour tester. Même si je reste un partisan du tour par tour.!

    • Jief dit :

      effectivement ce serait pas mal et novateur
      En se limitant à une cpie voir moins et carte genre 800/600 ce serait jouable

  6. Laits Laits dit :

    J’ai laissé un message sur le forum (section recherche de joueur) pour voir si ça prend. Cela pourrait ajouter une touche d’originalité à l’univers Combat Mission

  7. Francius Francius dit :

    jouer en temps réel, c’est sur c’est pas facile mais en même temps c’est une immersion ! C’est même de la simulation car on peut se mettre dans la peau d’un commandant d’une unité avec tout le stress que cela comporte pendant le combat afin de ne pas perdre un seul homme sous sa responsabilité. C’est ça la vraie guerre….

    • Jief dit :

      Effectivement il y à bel et bien un aspect simulation avec tout ce que cela peut engendrer niveau stress et joie… crise de rage et de désespoir 🙂 et satisfaction
      Ce We j’ai joué une partie de la campagne de « Tiger » Road to Nijmegen en réel et ce fut chaud de chez chaud (avec me femme également… 🙂 )
      Au fait si quelqu’un à une solution pour se débarrasser efficacement de ces morpions nuisibles que sont les équipes antichar axe ( ces 2 bestioles nuisibles équipés de panzefaust et de PM) qui me le dise je suis preneur , dans les bois ils m’ont ratiboisés je ne sais pas combien de gentils
      heureusement avec le RT j’ai pus cesser le massacre et réagir

      Toutefois n’oublions pas que nombreux sont les compétiteurs et le tour par tour demeure dans ce cadre indispensable

  8. Carlos Carlos dit :

    En plus.et je vous pose la question hein ! N’est ce pas limite irréaliste de revoir à satiété les différentes phases de jeu. De scruter tel un voyeur libidineux matant les baigneuses sur une plage ensoleillée les moindres secondes de la minute écoulée.

    Non, ce n’est évidemment pas réaliste…et figer le temps réel pour cogiter pas davantage. Pour moi, c’est une fausse question que de vouloir chercher le réalisme où il ne peut se trouver. Combat Mission vise le réalisme dans ses mécanismes, c’est à dire dans la façon dont les unités vont intéragir ensemble, avec leurs caractéristiques spécifiques, pour un résultat plausible. CM cherche de façon réaliste à simuler ces Alter-Ego de pixels. il le peut et y parvient pas mal.

    Par contre, le « Joueur » n’a pas d’alter Ego dans le monde réel. Il n’existe en effet personne qui, au cours d’un engagement, a le même pouvoir qu’un enfant a sur un bataillon de petits soldats de plomb. Le joueur est tout à la fois chef d’équipe, chef de groupe, chef de section, capitaine, conducteur de char, tireur…ect…et surtout, une sorte de Dieu omniscient et omnipotent capable d’influer la destinée de tout ce petit monde en même temps.

    Entre la simulation et le joueur, il y a le Gameplay, une interface…et la manière dont sont conçus ces derniers ne peut avoir qu’une visée ludique, car la réalité ne dispose pas d’interface qu’on pourrait mimer. C’est du reste le cas de tous les jeux. De ce qui fait d’un jeu…un jeu, tout bonnement.

    (Le gameplay mourra lorsque le jeu de rôles en réalité virtuelle aura atteint un grand degré de raffinement…mais du coup, sera t’on encore face à un jeu ?)

    Franchement hein est ce que ce brave capitaine Duchmobrik enfermé dans son T34 sous un soleil de plomb et une pluie de la même eau avait lui le loisir de rembobiner le cours des événements afin de dénicher cette saleté de pack

    Non, il n’en avait pas. Mais chaque soldat (et il sont nombreux sur le champ de bataille) a bien les deux yeux braqués sur ce qui se passe autour de lui…tandis que le joueur n’en a que deux pour l’ensemble du champ de bataille. Un joueur très occupé à planifier un tir de mortier à un bout de la carte ne verra pas la fumée qui sort brièvement de la bouche d’un Pak à l’autre bout. Mais les petits soldats qui étaient dans le coin l’ont vu eux. Rembobiner ne signifie finalement qu’emprunter les yeux d’un soldat qui était bel et bien témoin et sur place quand le joueur était occupé à regarder ailleurs. L’information est bien entre les mains de quelqu’un de particulier sur le champ de bataille, elle n’est pas « inventée » par le rembobinage.

    Après, bien sûr, tu le dis, ce soldat qui a « tout vu » va pouvoir instantanément faire réagir un mortier à 2 km, qui va prendre en grippe le damné Pak. Il y a une diable de « transmission de pensée » qui n’existe pas dans le réel. Mais il n’est guère concevable de jouer autrement.

    Au fait si quelqu’un à une solution pour se débarrasser efficacement de ces morpions nuisibles que sont les équipes antichar axe ( ces 2 bestioles nuisibles équipés de panzefaust et de PM) qui me le dise je suis preneur , dans les bois ils m’ont ratiboisés je ne sais pas combien de gentils

    Une bonne reconnaissance. Deux gus à pieds qui avancent façon ninja, avec 40 potes derrière capables de riposter sur le premier qui s’aviserait de tirer sur les deux copains devant.
    Selon les situations et l’adresse dont font preuve les adversaires, ce genre d’équipe peut effectivement devenir un sacré caillou dans une botte, ou être elle-même pulvérisée sans même avoir vu son agresseur.
    Perso, elles me font rarement mal quand j’y suis confronté….et j’ai également beaucoup de mal à les rendre efficace quand c’est moi qui les manipule. 😀

    • Jief dit :

      Non, ce n’est évidemment pas réaliste…et figer le temps réel pour cogiter pas davantage

      Tout à fait 🙂

      Et tu le dis fort bien il ne s’agit que d’un jeu avec une interface me plaisant bien malgré ses imperfections , des fois je repense à la scène d’ouverture du film de K Loach ( la part des Anges) quand d’un haut parleur sort une voix disant  » Dieu te parles… » lorsque je stoppe une action pour éviter la mort programmée de mes ouailles en ordonnant une autre action 🙂

      Selon les situations et l’adresse dont font preuve les adversaires, ce genre d’équipe peut effectivement devenir un sacré caillou dans une botte, ou être elle-même pulvérisée sans même avoir vu son agresseur

      Ben quand c’est l’IA qui les joue dans les bois ça peut faire très mal … une équipe reco ad patres et les potes arrivant à la rescousse au tapis

  9. dj dj dit :

    Pour mémoire, dans l’article de CANARD PC dédié à CMBN ou une de ces suites (ma mémoire me fait défaut), l’auteur préconisait le temps réel… Chose que je n’ai jamais osé tenter…

  10. mikinthemist mikinthemist dit :

    moi chaque fois que j’ai tenté c’était frustrant, tu t’occupes d’une section, mais tu fais vite parceque y’a d’autres trucs à faire… tu poses tes waypoints un peu à l’arrache, tu vas vite ailleurs voir si ton char a besoin de bouger. Tu reviens 30 sec après sur ta section d’inf, merde c’est con j’ai posé mes points devant les maisons au lieu de dedans, ils sont tous morts ….

    mais c’était avant le temps réel pausable facilement … pas réessayé depuis.

    • Jief dit :

      Pas faux 🙂

      Effectivement on à une fâcheuse tendance à se consacrer à une action, unité et à un tantinet négliger les autres…et à jouer parfois à l’arrache
      Mais avec un peu de pratique on arrive à utiliser le bouton « escape » à bon escient et à globaliser sa vision mais il est très vrai que dès que cela chauffe un peu j’ai tendance à ne jouer que les concernés…

      Actuellement je joue une campagne MK ‘ road to Nijmegen » de sadique Tiger …et je dois avouer que je me suis pris une tôle sur le T3 ( 2 cpie et des chars) parce que je me suis fixé sur une section…

      Ceci dit le temps réel m’a permis d’éviter un champs de mines et de faire une subtile manœuvre me permettant de prendre à revers un canon AC… cela c’est joué à 10 secondes et au tour par tout j’étais mort..

      Par ailleurs c’est une bonne campagne et je trouve que l’on ne parle pas assez des campagnes, pour moi qui aime jouer des scénarios le mode campagne est intéressant… cela t’oblige à ne pas faire trop n’importe quoi

      Et totalement hors sujet j’ai découvert qu’un canon de 88 pouvait encore tirer même s’il ne restait qu’un seul servant… que les Typhons c’est la mort qui tue grave et facile à jouer … que les canons et ben c’est pas si facile que cela à casser…

  11. Svidrir Svidrir dit :

    Le direct ç’est quand même beaucoup plus fun, fin je trouve, et puis avec la pause possible en plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *