Elephants and Tigers

Elephants and Tigers

Briefing britannique

Elephants and Tigers 1 Elephants and Tigers 2 Elephants and Tigers 3 Elephants and Tigers 4 Elephants and Tigers 5

3 Responses to Elephants and Tigers

  1. Carlos Carlos dit :

    Scénario enfin achevé côté Alliés contre Laits (pour sa part côté allemand), après s'être étalé entre fin 2013 et ces derniers jours. 😀

    Une entame difficile côté Alliés après qu'une poignée (7 ou 8, pas plus) d'allemands aient savamment joué au chat et à la souris dans la ville de San Pietro, m'occasionnant pas mal de pertes d'infanterie. Un bon jeu de harcèlement de Laits, tout de même facilité par l'agencement des habitations, qui place toutes les entrées/issues de son côté (et donc m'oblige à faire le tour sous son feu pour pénétrer dans les bâtiments).

    C'est durant cette première phase aussi que je mène mon plan complètement dans le désordre, me positionnant trop tôt à distance de tir (face à l'Eléphant) alors que ma base feu tardait (à cause des harceleurs) à prendre position aux alentours de San Pietro.

    J'écope donc progressivement de pas mal de pertes, tout en étant paralysé sur des positions qui ne me permettaient pas d'engager l'assaut de manière autre que suicidaire.

    J'avoue qu'à mi-partie, j'étais bien prêt de jeter l'éponge tant je ne voyais aucune solution (ce qui, compte tenu du résultat final, aurait été une erreur)

    Puisque l'attaque est quasi impossible de front, je tente de passer par le bord de carte. Et c'est au moment où Laits fait un carton avec son Flak lors de cette lamentable tentative de débordement (en envoyant deux carriers et une automitrailleuse à la ferraille) que j'ai paradoxalement repris espoir (alors que j'aurais dû avoir le moral au fond des baskets).

    Je comprenais en effet que, hors cette saloperie d'engin AA, qui m'avait précédemment fait beaucoup de misères au centre, il n'y avait en réalité plus rien de décent pour s'opposer à un bond en avant général. Le sachant d'un côté, je pouvais avancer de l'autre sous couvert de quelques fumigènes… …et une fois cette bondieuserie d'engin HS (qui a fini par se brûler les ailes, probablement grisé par ses succès), la route était libre (car il me restait deux engins légers, contre lequel l'allemand n'avait pas grand chose)

    Restait juste à ne pas être trop gourmand ni présomptueux, car mon effectif était sévèrement réduit (et les munitions devenues hyper chiches…) C'est donc dans le dernier quart d'heure (augmenté par un interminable temps supplémentaire "hors chrono") que je parviens sur l'objectif (celle de l'Elephant) qui m'assure in extremis une large victoire.

  2. petewenman dit :

    I hope you and Milks enjoyed this one !

    P

  3. Carlos Carlos dit :

    Milks ! LOL ! Ce surnom va rester, croyez-moi ! 😀

    Je dois t'avouer que je ne classe pas "Elefant and Tigers" parmi les tous meilleurs scénarios que tu as conçu (comparé, par exemple, à l'excellent Bad Day at Beach RED dont on parle au même moment).

    Difficile de dire pourquoi, mais sûrement parce que la partie entre Milks (Oh ! Oh !) et moi s'est étalée sur une très / trop longue durée (depuis décembre 2013 !) avec plusieurs périodes de pause et -en jeu- des unités qui ont longtemps été assez statiques. Difficile dans ces conditions de rester immergé dans l'action.

    Notre rythme saccadé pèse sûrement lourd dans l'impression que j'ai de ce scénario, difficile à aborder / mener à bonne fin.

    Ceci dit, je crois le scénario assez bien équilibré (même si l'Objectif Elefant est vraiment le "Jackspot" avec ses 500 points) et la situation originale. 🙂

    Ce sont je crois les deux principales qualités qu'on retrouve dans toutes tes créations.

    (PS: Je joue actuellement en multijoueur "Boys against Men" côté Alliés où l'ennemi principal me parait être le manque de munitions. :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *