Biazzo Ridge

One Response to Biazzo Ridge

  1. Carlos Carlos dit :

    Achèvement le week-end dernier de Biazzo Ridge, mené à un train d’enfer, côté Luftwaffe pour bibi contre Genbriec à la tête des envahisseurs ricains.

    Un gros scénario donc, deux heures tout rond, qui fait la part belle aux combats d’infanterie. Des effectifs assez considérables sur une carte qui l’est plus encore. Notez la nette supériorité numérique du défenseur, par contre tout aussi nettement surclassé qualitativement (tous les allemands sont « bleus » tandis que les américains -sauf erreur- sont au moins « réguliers »)

    En vrac, quelques appréciations sur les intérêts et limites du scénario:

    * Beaucoup d’espace, beaucoup de temps, beaucoup d’infanterie…il y a donc toute la marge souhaitée pour manœuvrer.

    * Le scénar, en distillant savamment les renforts, fabrique des temps « forts » et « faibles » pour chaque camp, ce qui est plutôt rafraîchissant et fera faire le yoyo à votre moral de commandant.

    * Une carte relativement plate, mais pas inintéressante. Par contre, vous rencontrerez probablement moult lignes de vue « limites » et trompeuses qui affichent « couleur turquoise » mais pour lesquelles vos tirs finiront dans les murets. Passablement frustrant.

    * Ya sans doute (peut-être ?) du « un peu trop gros » à la fin du scénar côté allemand. Disons qu’il y a du moins une très mauvaise surprise pour l’américain si celui-ci n’est pas complètement parvenu à faire le ménage durant les premières 90 minutes.

    Un scénar vraiment sympa, de longue haleine.

    Un petit avant/après sur la crête de Biazzo 😀

    null

    PS: On trouve deux parties enregistrées sur Theblitz.org : Deux victoires ricaines…bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *