Gazzetta.fr devient CombatMission.fr!

Gazzetta devient CombatMissionJ’aurais aimé rédiger ce billet après un retour complet « à la normale » mais le temps filant sans que j’aie la moindre idée du délai qui me sépare de la fin des embarras, il ne me parait pas forcément judicieux de tarder sans raison.

Voilà, l’ensemble (ou plutôt la majorité) du contenu de « Gazzetta.fr » vient de migrer sous le nouveau nom de domaine « CombatMission.fr ». S’agissant de notre sujet, la nouvelle dénomination est évidemment d’une banalité à crever la bouche ouverte et aurait pu émerger d’un brainstorming de chimpanzés.

Je m’en explique. En octobre dernier, lorsqu’il a fallu opter pour un premier Nom de Domaine, je m’étais fixé une poignée de points de repère et un seul interdit. Ce dernier était de n’y intégrer ni « Combat » ni « Mission ». De quoi faire rire à présent. Quant à mes inspirations, elles se voulaient teintées de termes renvoyant à la Propagande Fasciste et à l’Italie en Guerre. « Avanti » étaient un premier choix qui n’a pas pu être retenu, le domaine étant largement occupé sous toutes ses déclinaisons. Bref, après moult tergiversations, j’arrivais enfin à « Gazzetta ».

Mon point de départ était donc de fournir à ce site en devenir une véritable identité A-Priori, un « décorum » initial susceptible de générer un fil conducteur en matière de contenu et d’atmosphère. Il me semble que j’avais là un objectif raisonnable, partagé par beaucoup d’autres qui s’engagent dans le même genre d’entreprise. Le terme « Gazzetta » était relativement exotique, rappelant aussi bien à la notion de Blog qu’à l’Italie. A défaut d’autre idée plus lumineuse, celle là me convenait bien.

Et puis, chemin faisant, les articles se sont succédés, les pages remplies. Si quelques-uns se sont bien agrippés à mon Fil d’Ariane, la majorité s’en sont tenus à l’écart. Trop souvent, le « Quelle inspiration puis-je puiser dans mon thème ? » s’est transformé en « Comment faire coller mon idée avec ce foutu thème? ». En somme, je voulais d’un puits d’où pourrait jaillir les idées, et je n’avais qu’un trou qui ne cessait de me gêner et où je pouvais trébucher. Ce que j’avais pensé « Ressource » se révélait bien plus souvent « Contrainte ». J’ai donc le plus souvent passé outre et me suis très bien senti comme ça.

« L’existence précède l’Essence » comme disait Jean-Paul et j’ai eu tort de croire à son contraire. Ce blog n’aura dorénavant pas davantage d’identité que celle… qu’il se fabriquera. Le temps et le recul permettront à chaque lecteur d’attribuer les adjectifs et les appréciations qui lui sembleront les plus appropriés pour définir cette identité en « construction permanente », cette « page blanche identitaire ».

Exit donc la perspective de planter un décor sans que la pièce ne soit encore écrite. Et si nous mettons cette considération de côté, tout le reste plaide pour « CombatMission.fr »: l’appellation est si évidente que Paco Rabanne pourrait s’en souvenir et me trouver sans se planter. On ne peut pas je crois en trouver de meilleure pour attraper au vol celui qui joue aux devinettes avec les URL. Enfin, il semble très plausible que les moteurs de recherche y soient fortement réceptifs.

Mon seul dilemme, mon seul motif d’hésitation est qu’avec un nom de domaine aussi générique, aussi « Tête de gondole », il faut s’en montrer digne. Je songe en effet à l’internaute qui déboule en anticipant qu’avec une telle appellation, il est nécessairement sur l’un des lieux sinon le lieu majeur d’information et d’échange sur son loisir. Rien ne serait plus dommageable à Combat Mission lui-même que de squatter indûment « Combatmission.fr » sans proposer un contenu qui mérite la balade. En se positionnant volontairement « au coeur », on ne peut guère se permettre d’être médiocre. Là encore, le temps sera juge.

Enfin, j’achèverai le billet par les moins bonnes nouvelles: suite au transfert, près de 1200 images auto-hébergées ne sont plus affichées. Je ne m’avance pas à dire « disparues » car j’ignore si cette une « perte sèche » irrécouvrable où un souci qui se réglerait en quelques tripatouillages experts. Selon le diagnostic et l’éventuel soutien technique (perso, je ne pige pas le premier mot de toutes ces choses là), la situation ne rétablira rapidement…ou je serai au contraire appelé à ré-héberger au détail l’ensemble ou la majeure partie (à vue de nez entre 600 et 700 de ces images sont consacrées aux différents briefings des scénarios en français). Si nous nous trouvons dans le second cas, il est logique que cette réparation laborieuse s’avère lente, et rogne malheureusement un poil sur le temps consacré aux nouveaux contenus. 1942EsquireSomeNecks

Malgré tout et dans le pire des cas, rien n’est donc tout à fait perdu, et je profite pour en remercier Lafrite (qui rode le plus souvent sur le Quartier Général) qui m’a tiré de la panade et s’est retroussé les manches pour fourrer ses doigts dans le cambouis. Il a pu ainsi remettre de l’ordre dans le sacré Bronx que j’avais créé en reprenant le rôle de Mickey dans Fantasia.

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Placez un signet sur le permalien.

8 Responses to Gazzetta.fr devient CombatMission.fr!

  1. Blutch dit :

    Bravo Lafrite !

  2. Lafrite Lafrite dit :

    J’ai gardé tous les codes, je vais pouvoir un putsch, repeindre le Blog aux couleurs belges et stocker une odeur de moules-frites sur le serveur 😎

    Les images auto-hébergées ont peut être conservé l’adresse gazzetta dans la base de donnée, je verrai ça ce soir ou demain

  3. Carlos Carlos dit :

    Quand je vais dans la bibliothèque de WordPress et que je mate le détail d’une image (défectueuse), j’observe que « l’adresse Web du fichier » pointe bien sur Combatmission.fr et que, grâce à mon petit plug-in qui modifie en masse les URL dans les articles, il y a une cohérence entre l’adresse du texte et l’adresse web où est sensée se trouver l’image.
    Toutefois, l’image ne s’affiche ni dans la bibliothèque, ni dans les articles/pages.

    Donc….rien.

    Par contre, toutes les images que j’héberge désormais fonctionnent normalement. Le souci ne concerne évidemment que les anciennes.
    Je vais donc attendre un peu que tu jettes un oeil (merci à nouveau!) avant de tout refaire à mano. Sinon, bah spa grave, je m’y mettrai.

    PS: Sinon, c’est vrai que ça sent vaguement le graillon depuis quelques jours 😀

  4. sval06 dit :

    Tant qu’il n’y a pas de juristes moustachus ou de geeks ici, ça ira 🙂

  5. Li-An dit :

    Sous WP, il y a des plugins pour récupérer des images qui pointent vers des sites externes mais j’ignore si ça peut fonctionner dans ce cas précis.

  6. Carlos Carlos dit :

    Salut Li-An. 🙂

    Je vois que j’ai fait partir le bus sans m’assurer que j’avais le compte de mes loupiots. 🙂
    Comme je l’explique, je n’ai en effet pas été très malin sur ce coup là mais de manière à limiter la casse, j’ai pas mal communiqué -après-coup- sur le changement d’adresse sur un certain nombre d’autres sites. Il n’empêche que si j’avais prévenu (ou été capable de faire une redirection), c’eut sans doute été plus intelligent

    Pour les images, la chose est résolue depuis un moment. Lafrite a trifouillé la base de donnée et grâce effectivement à un plug-in WP de remplacement « mot à mot », j’ai pu modifier en un clin d’oeil quelques 1300 adresses qui pointaient vers Gazzetta.fr pour qu’elles pointent correctement vers combatmission.fr.
    Puisque dans notre cas, la très grande majorité des images qui figurent ici sont auto-hébergées.

    Tu trouveras un certain nombre de nouveautés depuis un mois, en particulier en rapport avec le manuel de jeu 2.0
    Bref, bon retour 🙂

  7. Li-An dit :

    Et pendant ce temps, je médite toujours l’achat du patch 2.0 🙂

  8. Carlos Carlos dit :

    Oui, en même temps, la différence entre le manuel 1.0 et 2.0 ne tient qu’aux paragraphes relatifs aux nouveautés du moteur (soit très peu finalement). Le reste est un copier/coller mot à mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *