Le Combat Mission Mods Warehouse tue le Père

…et épouse la mère

Star wars CM

Si le Combat Mission Mods Warehouse (CMMODs) est depuis toujours – et à juste titre- fameux pour être l’intarissable source à laquelle viennent s’abreuver les joueurs friands de mods et nouveaux scénarios, au point d’éclipser le -pourtant officiel- Repository de Battlefront (aujourd’hui disparu au profit de CMMODs, désormais partenaire officiel de Battlefront), ça n’était pas jusqu’ici sans exhaler de subtiles fragrances de naphtaline et de temps révolus. Car au delà d’une maquette et d’une ergonomie So XXème siècle, élaborées sous le Règne de Chirac II, le CMMODs s’enorgueillissait toujours d’une respectueuse allégeance aux titres les plus vénérables de la série (Combat Mission : Beyond Overlord, Combat Mission : Berlin to Barbarossa et Combat Mission : Afrika Korps, usuellement désignés sous l’appellation « titres CMX1 »).

Ainsi, en 2012 encore, nous décrivions le CMMODs en ces termes : « Le Combat Mission Mods Warehouse est en quelque sorte la résurrection de cmmods.com disparu en 2003 et, comme son prédécesseur, fait fonction de lieu de dépôt et de diffusion d’un nombre assez phénoménal de mods et de scénarios en tous genres (Près de 4500, tous les opus confondus). Combat Mission Mods Warehouse est donc très proche et complémentaire du Repository de Battlefront et c’est sans surprise que la plupart des auteurs déposent leurs oeuvres aux deux endroits.

Toutefois, et c’est la principale différence, si la base de données du Repository de Battlefront est très modeste concernant la série CMX1, celle de Combat Mission Mods Warehouse est au contraire extrêmement imposante pour les trois premiers titres de la série. En somme, les deux lieux se révèlent à peu près équivalents pour les derniers titres, mais on ne pourra se passer du Combat Mission Mods Warehouse si on joue encore à Beyond Overlord, From Barbarossa to Berlin ou Afrika Korps. » 

CMMods nouvelle formuleLa nouvelle version (CMMODs III), récemment tirée du ventre fécond du ouèbe 2.0 de M. Lefebvre signe une véritable métamorphose visuelle, et s’offre désormais une ergonomie digne d’un Sex Toy qui aurait été conçu dans la Silicon Valley, je retiendrai de mon côté le nouveau sous-titre du site : « The Modification Warehouse for CMX2 » qui l’affranchit symboliquement du cordon qui le reliait jusqu’ici aux titres CMX1. Le CMMODs a explicitement tué le Père, ce que tous les autres se sont refusés, préférant ignorer -ou choyer- le vieillard . Les scénarios et mods pour CMX1 n’ont toutefois pas été jetés aux oubliettes binaires, il existent et sont toujours disponibles à cet endroit, un lieu reculé qui -autre symbole- conserve l’ancienne maquette du site. Cette partie est accessible via la page d’accueil, en cliquant sur un onglet discret : A looking for CMX1 [une recherche pour CMX1].

Malgré la barrière linguistique (le site est anglophone), il n’est pas aujourd’hui de lieu plus précieux que le CMMODs III pour le joueur avide de nouveaux matériaux. Avant sa mue, chacun reconnaissait déjà la masse considérable et utile des fichiers proposés au partage, mais ne pouvait démentir que les fonctions recherche et téléchargement relevaient du sacerdoce. A présent, c’est sex, c’est simple et pratique…et toujours indispensable.

Cette entrée a été publiée dans Battle for Normandy, Black Sea, Combat Mission X1, Fortress Italy, Mods et Travaux, Scénarios, Shock Force, Shrapnels, Téléchargements. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Le Combat Mission Mods Warehouse tue le Père

  1. Li-An dit :

    Il y en a qui ont l’orgasme facile…

  2. Francius Francius dit :

    ah purée je connaissais pas ça ! c’est pas mal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *