Combat Mission: Market Garden – les « Master Maps »

Le concept des Cartes Références [Master Maps] a généré un fort intérêt de la part de la communauté, et nous vous fournissons ici quelques nouvelles informations sur ce sujet ainsi que les éléments qui sont à l’origine du choix et de la fabrication des Cartes Références que vous trouverez dans Combat Mission : Market Garden.

L’introduction du map overlay [« calque de carte » avec la version 2.0 du moteur de jeu] a rendu possible aux concepteurs de réaliser des cartes beaucoup plus précises à partir de leurs équivalents imprimés. Toutefois, la masse de tous les détails qu’il est nécessaire de transposer sur ces cartes représente toujours un travail qui exige patience, compétence, sens porté aux détails et, bien sûr, un peu de temps.

oosterbeek-overhead-comp

Les Cartes Références ont été préalablement testées en interne afin de garantir des situations fidèles à toutes les batailles qui se sont déroulées dans la zone concernée. Ce qui est cette fois nouveau c’est qu’avec ces Cartes Références peaufinées, nous fournissons au joueur de quoi immédiatement se lancer dans la conception de ses propres scénarios en s’affranchissant de toutes les recherches préliminaires et du temps nécessaire à leur réalisation.

La plupart des joueurs souhaiteront découper une partie de ces cartes pour en faire le théâtre de leurs scénarios plutôt que de les utiliser entièrement. S’il est nécessaire qu’un pont doive être sectionné, un demi-pont peut être utilisé pour le remplacer.

Une autre facette intéressante à l’introduction de ces Cartes Références est le fait de disposer d’une vue 3D fidèle du champ de bataille qu’on peut librement explorer, ce qui amène à une compréhension sans commune mesure des batailles qui se sont déroulées dans ces secteurs. Lorsque vous parcourez le modèle en 3D du secteur d’Arnhem, il est ainsi beaucoup plus facile de vous rendre compte des distances et des difficultés auxquelles devaient faire face les deux adversaires qui se sont battus à cet endroit.

Les joueurs peuvent en tirer profit en chargeant ces cartes par le biais de l’éditeur et en les explorant en mode Preview 3D.

oosterbeek-CM-map

Oosterbeek

2500m x 3000m

Lorsque le module Market Garden a été la première fois discuté en interne, il semblait une évidence, si ambitieuse que soit l’entreprise, de lister les actions nécessaires à la cartographie de la totalité du périmètre de Oosterbeek, laquelle nous permettrait de rendre compte du siège de la 1er Division aéroportée Britannique. Des cartes hautes résolutions qui couvrent au 1/ 25000 ème le secteur de Market Garden sont disponibles sur internet. Il fût ainsi très facile de fabriquer le calque indispensable pour l’éditeur et une agréable surprise de pouvoir inclure l’ensemble du secteur dans une carte de 2500m sur 3000m (ce qui représente tout de même 117312 cases à travailler !)

L’aide apportée par des photographies aériennes en provenance aussi bien d’internet que d’ouvrages de référence a permis via le quadrillage de l’éditeur de reproduire un plus grand niveau de détail que celui montré par les cartes et, dans certains cas, de placer des bâtiments distincts ou des arbres.

oosterbeek

Johanna Hoeve farm

3000m x 2000m

En plus de Oosterbeek, il parût nécessaire de fabriquer une carte couvrant les actions qui avaient eu lieu à l’intérieur ou aux alentours des diverses zones de largage/atterrissage. En consultant le matériel de référence que nous avions en main, il fût rapidement évident que le secteur aux environs de LZ L et que la ferme de Johanna Hoeve furent le théâtre d’une lutte féroce, avec l’ensemble des trois unités de la 4ème Brigade de parachutistes qui combattaient dans cette zone.

L’essentiel de ces actions eut lieu dans un rectangle de 3000m sur 2000m ; la Carte Référence suivante était donc née.

Etant donné la facilité avec laquelle la carte rurale de Johanna Hoeve fût réalisée, une autre carte rurale fût rapidement créé, couvrant une action sur le Betwe ou « Island », particulièrement le village de Oosterhout, situé au nord-ouest de Lent. Cette carte permet de retracer les actions du XXXème Corps lorsqu’il tenta de percer les défenses allemandes. A nouveau, une carte de 3000m X 2000m fût créée.

mm1-locations

Arnhem Road Bridge

816m x 1008m

Nous voici maintenant au pont routier d’Arnhem. Des recherches sur internet ont mis au jour de nombreuses cartes du secteur datant de la Seconde Guerre Mondiale. Si on y ajoute les photographies aériennes, il y a là assez de matériel rassemblé pour réaliser une cartographie du secteur à un niveau de détail suffisamment important pour le jeu. Lorsque cette carte était en cours de finalisation, c’est à peu près à ce moment que les nouveaux bâtiments indépendants furent achevés, qui distilleront au jeu un fort parfum de Hollande. La carte du Pont routier d’Arnhem ne fait que 816m sur 1008m mais, l’ami, elle est vraiment très chouette !

arb-comp2

Nijmegen Master map

1925m x 2800m

Réaliser la Carte Référence de Nijmegen fût une curieuse expérience qui nous a permis de vérifier la façon dont une zone densément urbanisée pouvait être représenter à l’aide de la nouvelle fonction calque de l’éditeur. Il existait un certain nombre d’améliorations du moteur de jeu dont les combats urbains pouvaient tirer profit; cela semblait donc constituer un choix intéressant.

Cette carte fût conçue à partir d’un ensemble de cartes de la ville et de ses environs au 1/25.000, qui n’offrent qu’un faible niveau de détail sur la nature et disposition précise des bâtiments. Ces cartes furent toutefois très pratiques… jusqu’à ce qu’il s’agisse de représenter le cœur de la ville, figuré sur les cartes par une masse grise et compacte de bâtiments indifférenciés. Il apparu bientôt clairement que pour achever la carte, il faudrait se concentrer sur la partie centrale de la ville. Faire figurer les deux ponts était extrêmement important. La dimension finale de la carte déterminée à partir du calque finit par couvrir les deux ponts, et atteindre 2,8 km d’ouest en est. De Lent au Nord jusqu’à la partie sud de la ville, on est à peine en dessous des 2 kilomètres !

Afin de mieux saisir la disposition du centre ville, il a principalement été fait usage du site néérlandais http://watwaswaar.nl , de même qu’à d’autres sources proposant des photographies aériennes. Il est possible de trouver sur le site des photographies aériennes datant de Septembre 1944, ce qui signifie que ces secteurs s’y trouvent tels qu’ils étaient durant l’Opération Market Garden.

Une fois examinées toutes les photographies aériennes disponibles, il devint bientôt clair que le centre était éventré par une large entaille qui semblait couverte de décombres. La ville avait été frappée par erreur le 22 février par des bombardiers américain en route pour Kleve, en Allemagne. Les conséquences devaient donc être reportées en rasant une grande part de ce qui n’était pas discernable sur les cartes des lieux.

cm-normandy-2013-08-24-11-27-34-35

Elst

2400m x 2400m

La carte de Elst couvre un secteur de « l’île » située au nord de la zone représenté sur la carte référence d’Oosterhout. Les cartes d’époque qui avaient été utilisées pour Nijmegen couvraient également cette zone, de même que les ouvrages qui traitaient des actions qui se sont produites dans la ville.

La perspective de combattre dans le secteur d’Elst devrait séduire de nombreux joueurs : la dernière tentative désespérée d’atteindre le 1er AB dans Arnhem s’est faite dans la zone couverte par cette carte.

Les environs de la ville d’Elst sont très plats et de nombreux canaux d’irrigation y traversent les champs. Quelques concessions à la jouabilité ont été faites avec ces fossés – en aplanissant leur dénivelé ainsi qu’en plaçant des points de franchissement (terrain boueux) de façon à ce que les véhicules blindés n’y soient pas complètement pris au piège (mais qu’ils aient tout de même de fortes chances de s’embourber).

Il est immédiatement évident à celui qui observe la carte de pouvoir s’expliquer pourquoi la progression des Alliés vers Arnhem a été si difficile. Le paysage cloisonné a de troublantes similitudes avec le bocage normand. Il y aura de nombreuses possibilités tactiques intéressantes sur ce type de terrain où la mobilité sera réduite et la progression dépendra de l’engagement sanglant des fantassins.

cm-normandy-2013-08-24-12-10-01-65

West Nijmegen

2240m x 1504m

C’est l’une des plus petites Cartes Références. Elle représente le secteur où le 3ème Bataillon du 504ème PIR, 82nd AB a franchi le 20 septembre la rivière Waal. La carte a été étendue vers l’ouest et le sud à l’usage de ceux qui souhaiteraient créer un scénario fictif qui mettrait en scène une attaque des usines de Nijmegen. Cette carte a présenté un certain nombre de problèmes intéressants dès lors que nous nous sommes attachés à comparer les ressources topographiques et les photographies aériennes. Le secteur où la 82nd AB a mené son offensive jusqu’aux environs Fort Hof Van Holland est extrêmement plat en vue aérienne. La carte topographique des même lieux montre une réalité toutefois plus complexe – une parcelle boisée en bordure de rivière et de légers dénivelés dans le paysage. La carte du jeu combine tout cela en un bon compromis.

Le secteur couvert par cette carte rappelle un peu les zones représentées dans chacune des deux cartes précédentes – les faubourgs d’un centre urbain, ainsi des champs traversés de canaux d’irrigation étant deux caractéristiques communes importantes. L’élément intéressant qui figure sur cette carte est le réseau de digues qui tient lieu de muraille défensive qu’il est nécessaire d’escalader. Le Fort peut aussi représenter le point central d’un scénario, de même que l’extrémité nord du pont de chemin de fer.

cm-normandy-2013-08-24-12-31-59-15

Les Cartes Références ont été créées par:

Pete – Pete Wenman
– Oosterbeek Perimeter
– LZ L / Johanna Hoeve
– Oosterhout ( north of Nijmegen)
– Arnhem Road bridge

Benpark – Ben Donaldson
– Nijmegen
– Elst Master
– Waal Nijmegen

[Article en V.O Américaine chez Battlefront et de Nombreuses images supplémentaires]

 

Cette entrée a été publiée dans Battle for Normandy, From Battlefront, Market Garden. Placez un signet sur le permalien.

7 Responses to Combat Mission: Market Garden – les « Master Maps »

  1. Carlos Carlos dit :

    Bien plus qu’un simple relais de la dernière annonce de Battlefront… il s’agit dans ce billet de sa traduction complète. 😉

  2. actionjoe dit :

    Merci pour la traduction. Mais bon pour en revenir à ce module, je le trouve pauvre en contenu, le terrain ressemble assez à la Normandie. Ils auraient pu comme pour Gustav Line, couvrir au moins la période jusqu’aux Ardennes et intégrer les saisons

  3. Redwood Redwood dit :

    Merci beaucoup pour le travail de traduction Carlos !

    Pour le contenu je serais moins sévère qu’actionjoe et jfamiens, concernant le terrain, ok c’est pas révolutionnaire par rapport à Battle for Normandy mais les zones urbaines paraissent intéressantes et les ponts… Qui n’a jamais rêver de les franchir avec quelques sections de para courant sous une pluie de plomb ?? 🙂

    Quant aux reste il y a de belles choses au rendez-vous aussi, véhicules, nouvelles formations, etc…

    Enfin voilà, ce n’est que mon avis mais vous l’aurez compris, moi je l’attend avec impatience ce module… ^^

    • RouquinMalin RouquinMalin dit :

      Effectivement, vivement la sortie de ce nouveau module! En attendant je vais revoir en dvd le film « un pont trop loin ».
      Et encore bravo à Carlos pour ses travaux de traduction (il a certainement été plus attentif que moi en cours d’anglais!)

  4. Carlos Carlos dit :

    Je partage le sentiment sur la (relative) faiblesse du contenu de ce nouveau module…ce qui ne m’empêchera évidemment pas de l’acquérir.

    Je n’y vois pas de la paresse de Battlefront mais plutôt le fait qu’après avoir défini une famille « Ouest de juin à septembre 44 » et avoir taillé dedans Battle for Normandy puis Commonwealth Forces, ben tu t’aperçois qu’il ne reste plus assez pour tailler un second module d’un seul bloc, et que tu dois faire avec les chutes de tissus, une épingle et du fil.
    Pour prendre une autre image, ça me fait un peu songer aux tartes maison des restaurants. Le serveur a d’abord découpé des parts plutôt généreuses et réalise que la dernière part est tout de même beaucoup plus petite que les autres. A ce moment, il va voir le patron et lui demande « Je la sers quand même ou pas ? »…et le patron de lui répondre « Mmmmh, ajoute une boule de glace et une bonne rasade de Chantilly, ça compensera ».

    A chacun de déterminer si les ponts représentent la glace et les Master Maps la chantilly…ou l’inverse.

    Pour ma part, très basiquement, ce qui m’intéresse le plus sont les nouveaux bâtiments. 😀

    Ils auraient pu comme pour Gustav Line, couvrir au moins la période jusqu’aux Ardennes et intégrer les saisons

    Ardennes fera l’objet d’une nouvelle famille avec ses propres modules (qui ira j’espère tout de même jusqu’en mai 45)

    il a certainement été plus attentif que moi en cours d’anglais!

    Bien au contraire, je suis très piètre anglophone. C’est du temps et du « soin » (le plus qu’il m’est permis), pas du tout de la compétence.

    Et Bienvenue à bord à Jfamiens. 😉

  5. Emil Emil dit :

    Ayant passé des nuits entières sur Close Combat 2 – jeu qui m’a formé au jeu de stratégie, personnellement je trouve ça très allechant.

    Surtout que je n’ai que CMBN et je n’ai donc pas encore l’impression de faire le tour de tout les opus.

    Et merci pour ce travail de traduction – un bien bel article …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *