One Response to New Article on Red Thunder

  1. Carlos Carlos dit :

    Merci Pete. 🙂

    I can see at least three of the new features in this image

    Chouette, une devinette ! Je n’en vois que deux par contre, à moins que tu comptes la présence du tank russe (ou encore le pont qui semble nouveau ?)
    On peut en effet observer les impacts sur le flanc du Stug (qui confirment que les mitrailleuses font aussi des petits trous) et le sillage du passage des soldats russes dans l’eau de la rivière.

    Traduction d’un petit passage du papier de « Rockpapergun » au sujet des Hit decals justement:

     » Mon meilleur souvenir avec les Hit Décals fût lors de d’une inspection des dégâts sur mon IS-2. Il semblait y avoir sur le canon une trace de ricochet alors que je n’avais pourtant lu aucun message au cours de la partie m’indiquant un coup sur le canon. Finalement, en mettant la vidéo en pause lors de chaque impact, j’ai découvert qu’un tir avait frappé le blindage frontal, et l’obus ricoché sur le canon ! C’est le genre de choses qui se produisait déjà auparavant, mais dont vous n’aviez aucun signe pour vous en rendre compte; vous en étiez réduit à vous demander pourquoi votre canon était hors service »

    Les impacts visibles ne sont pas seulement produits par les munitions perforantes:

    « Voir un T-34/76 tirer un obus Canister sur un bunker allemand est un spectacle exceptionnel, à ne rater sous aucun prétexte. Les centaines de balles sont toutes simulées et chacune laisse un impact sur le béton. »

    Pour compléter, on trouvera également dans ce papier quelques témoignages sur l’usage du lance-flammes et la joie que procure la capacité de faire de gros trous dans le blindage frontal d’un Tigre à plus d’un kilomètre de distance (avec un IS-2 de 122 mm)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *