Les formations d’infanterie allemandes

Soldat-Allemand-et-leur-Chien-7

Yo les copains.

Je sais pas vous, mais moi je me paume toujours dans les OB, notamment quand il s’agit de faire un petit set-up pour un trou noir, heu un tournoi, voulais-je dire.

Alors, comme l’hôte charmant des ces lieux nous a gentiment indiqué qu’il restait de la vaisselle à faire dans sa mâgnifique demeure, je m’y colle. En fait ça n’a rien d’une corvée, ça m’intéressait, parce que j’aime bien classer les choses. Je suis comme ça, j’aime catégoriser. Tout peut se catégoriser, il faut juste un peu d’imagination. Je disais justement à ma chérie « Chérie, cette poussière provient d’un reliquat d’usure de chaussette, pourquoi la ramasses-tu avec les cheveux qui  Mais je m’égare, revenons plutôt à nos moutons. (essayer de ne plus penser à la poussière)

Donc voilà, je vous propose de passer au plus vite sera le mieux au coeur du sujet. Les Formations allemandes dans CMRT.

CMRT parceque c’est le dernier opus, le plus IN, le plus tendance, celui dont l’arrivée a merveilleusement réveillé l’esprit d’une fanzone quelque peu endormie, telle la puissante vague méditeranéenne au coeur du mois d’Août, vient furieusement écraser son rouleau fougueux à la cheville des moins de 6 ans.

Pourquoi avoir commencé par les allemands me demanderez-vous ? Eh bien je ne sais pas. C’est venu comme ça. A tout Saigneur, tout Honneur, peut-être ? Eventuellement un goût trop prononcé pour les choses bien rangées 😉 Et puis en fait les formations les moins connues et donc les plus intéressantes sont les russes, je voulais pas les foirer, je me suis fait la main sur les allemands.

J’ai commencé par les formations (infanterie seulement) les plus importantes : Panzergrenadier, Grenadier, Fusilier, Traînards, Sicherungs et Génie.

Je vous propose de commencer sans plus tarder :

PanzerGrenadier Blindé

Un grand classique, comment passer à côté ? Les PzGr en abrégé, c’est l’incontournable de Combat Mission. Ici une variante qui n’a pas ma préférence car les charmants combattants ne disposent pas de Schrecks, l’arme AC ultime de l’infanterie. Les soutiens sont là mais pas en force. La 4è compagnie est assez peu fournie, mais c’est du lourd, 4 tubes de 120, (2 tubes de 81 pour la 4è section de chaque Compagnie) nous le constaterons en étudiant les autres formations.

Le coeur des combattants c’est des squads de 9 mecs, pas lourd non plus, mais on dispose de 2 MG par groupe, appréciable (ce qui fait sur le bataillon, 54 MG + 12 HMG en soutien) et on est bien doté en Fausts.

En formation « typique » ça coûte 2722 pts, il y a 243+ troufions sans compter les chefs et soutiens.

Alors à ce moment j’espère que tout le monde a bien suivi et pigé parce que je passe au reste.

PanzerGrenadier motorisé

Le Bataillon PanzerGrenadier motorisé.

La même chose, mais en mieux.

La 4è compagnie s’enrichit d’une section de trois canons AC, Pak36(r) 76mm, Pak38 50mm ou plus classique le Pak40 75mm

Toujours 4 tubes de 120, mais on peut changer pour 2 tubes de 75, moins onéreux.

La 4è section est identique aux PzGr Blindés

Les Groupes, c’est autre chose, 11 gugusses, toujours 2 MG, et possibilité d’acheter du Pzschreck en pagaille (un par groupe !) soit jusqu’à 27 unités. Evidemment, il faut un budget en conséquence… Sinon il faudra compter sur les Fausts, qui là aussi ne manquent pas.

le bataillon compte là aussi 54 MG + 12 HMG en soutien

En formation « typique » ce bataillon coûte 2947 pts, il y a 297+ troufions sans compter les chefs et soutiens.

Allez j’envoie la suite …

Grenadier2

Le bataillon de grenadiers, une bien belle formation, la plus complexe jusqu’à présent et qui serait super intéressante si les groupes étaient un peu plus « pêchus »

Je commence par les soutiens : 6 tubes de 81 et au choix en plus 4 de 120 ou 6 autres de 81. Avec ça on a le plein je pense.

Toujours dans la 4è Compagnie on a une section de 6 mitrailleuses lourdes. Les trois « 4è section » comptent toujours 12 HMG à elles seules, on a là 18 HMG en tout.

Passons aux squads. Composés de 9 bidasses, ils ne disposent que d’une MG, ce qui ramène un total de 27 au sein des groupes, + 18 HMG en soutien.

Une originalité de ces groupes, on peut choisir des « standard » ou des « grenadiers », pour un bataillon de grenadiers, voilà qui mérite explication. Eh bien la seule que j’ai trouvé est que quand ils sont grenadiers, on leur adjoint un lance-patate, communément appelé « grenade à fusil » ou « Schiessbecher » à rajouter sur le fusil pour essayer de faire des trous dans les chars. Pas forcément inutile.

Plus sûrement je vous conseille de compter sur les Schrecks : ils ne sont pas répartis dans les groupes comme chez les PzGr mais au sein des sections, ce qui, au final ne change pas grand-chose pour moi en tout cas car j’ai l’habitude de les splitter quand l’ennemi se rapproche. On compte 2 des ces jolis joujoux par section, plus un par compagnie attaché au capitaine soit un total non négligeable de 21. Bonne dotation en Panzerfausts là aussi.

Soit un total de 279 hommes sans compter comme d’habitude les chefs et les soutiens, pour la somme de 3478 points, ce qui en fait le bataillon le plus onéreux, la faute à une artillerie nombreuse.

J’embraye sur la suite …

Sicherungs

Une vraie formation pourrie …

Le minimum syndical en soutiens : 2 mortiers de 81 et 2 HMG pour la 4è compagnie, 6 autres pour les « 4è section »

les groupes c’est la cata, 9 piétons, tous au Mauser, pas une once d’originalité à part le MP40 du chef de groupe mais bon, ça toutes les formations les ont.

Ah oui j’oubliais, un pauvre malheureux panzerschreck par compagnie, soit un Grand Total de trois engins. Voilà on a fait le tour, à part pour garder un camp de prisonniers je vois pas l’utilité.

243 péquins mal armés (toujours sans les chefs et soutiens) pour 1745 points, je trouve ça cher.

Allez on oublie et on passe à la suite … la petite trouvaille de notre ami Carlos.

Trainards2

Au moins on fait dans le simple. On imagine qu’il s’agit là de troupes coupées de leurs unités et reformées à la hâte, d’où l’absence d’unités de soutien.

On a quatre sections de quatre groupes, avec 3 MP40 par groupe, le reste en Mauser. Quelques Spandau par ci par là, 18 en tout, c’est toujours ça de pris. A vue de nez, un groupe sur trois dispose de Panzerfaust.

On dispose au total et comme d’habitude sans compter chefs et soutiens de 160 bonshommes pour la somme vraiment intéressante de 806 points.

Bravo Mr Carlos, vous m’avez ouvert les yeux, j’étais aveugle et maintenant je vois.

Allez après cette petite séance de lèche-bottes de la Wehrmacht qu’elles sont trop belles j’en veux des comme-ça pour aller faire les courses à Carrefour, passons aux …

Fusilier2

Le bataillon de fusiliers rappelle par sa 4è compagnie les Grenadiers, elle est en effet identique, ce qui veut dire bien fournie, pour rappel 6 tubes de 81 et au choix en plus 4 de 120 ou 6 autres de 81 et une section de 6 HMG.

Par contre les compagnies ne disposent pas de 4è section.

Les sections sont comme d’habitude à 3 groupes composés de 9 biffins. On disposera d’une MG par section (ce qui porte le total du bataillon à 15) et de deux MP40 par groupe, ainsi que, ô originalité, de deux lance-flammes par compagnie (soit six au total). Gros défaut, pas de Panzerschrecks et même si on est bien doté en Panzerfausts, c’est quand même pas pareil.

3112 points le bout, 243+ soldats.

Nous allons maintenant voir les 3 dernières formations étudiées dans le cadre de cet article, elles sont toutes liées à l’arme du génie.

en premier lieu, la plus complexe :

GenieBlinde

Alors là je m’y attendais pas. Je pensais que les formations du génie étaient mal équipées.. Preuve en est que non.

Déjà on a deux compagnies de Génie motorisé, et une de Génie blindé. Elles sont quasi-semblables, deux différences cependant : pas de sections mitrailleuses lourdes chez les blindés, et pas de panzerschrecks non plus.

Bon d’accord, il n’y a pas de compagnie de soutien, mais on a 6 tubes de 81 répartis dans les compagnies, 6 HMG au même niveau, et surtour les groupes sont bien étoffés : 10 gars, 2 MG par groupe, des panzerschrecks au niveau des sections, la possibilité de prendre des lance-flammes (avec dans ce cas un petit cadeau sous la forme d’un MP40) et bien sûr les charges de démolition. Notons toutefois qu’en mode lance-flammes, le nombre de charges de démolition descend à 2 (au lieu de 6, voire 8)

270 Männer pour 2503 points.

La suite …

GeniePzGr

En fait on a la même chose, en plus simple, la compagnie blindée est remplacée par une troisième compagnie motorisée. En conséquence ça coûte un peu plus cher, 2557 points

et pour finir :

Genie

Le bon vieux Génie comme on le connait, des Mauser et des charges de démolition, point barre ! J’exagère, il y a une MG par groupe quand même, et puis le groupe passe à 11 gars, et puis il y a 10 charges, et puis il y a plus de Panzerfausts.. pas un mal d’ailleurs, puisque les Schrecks ont disparu. Mais ça reste rustique.

297 soldats, 3232 points.

Un petit récap avant d’y aller ??

Allez quoi, pour la route … attention, la route est longue et parfois semée d’embuches, un homme averti .. etc etc..

recap-formation-GER-infonly2

A bientôt pour de nouvelles aventures, on ira faire un petit tour du côté russe, histoire de se dépayser, c’est plus exotique.

PS : Vu à la vitesse où j’ai fait cet article et les emmerdes WordPress, je connaissais pas bien, merci Carlos 🙂 il y a sûrement des erreurs et des imprécisions nombreuses. N’hésitez pas à me le signaler, je tâcherai de corriger.

15 Responses to Les formations d’infanterie allemandes

  1. haouai dit :

    Très très bon cet article.
    Etant plutôt ignorant des finesses des OB de l’été 44 en Biélorussie (faut dire que c’est pas le genre de sujet qu’on lit le matin dans les news Yahoo People), je faisais mes emplettes un peu comme un des malheureux candidats de l’émission de relooking d’M6: avec l’air de savoir ce que je faisais mais sans trop y croire non plus.
    Grâce à toi je vais enfin pouvoir assortir mes blindés et mes sections d’infanterie avec goût: un grand merci.

    PS: Du fin fond de ma montagne Catalane j’étais en train de préparer le même genre d’article … mais en beaucoup moins bien (et en moins drôle).

  2. Carlos Carlos dit :

    Je vais aller plus loin que me contenter de redéverser un tombereau de pétales de roses sur la tête de Mik in the Mist, comme je l'ai déjà fait précédemment en coulisses dès que j'ai entraperçu le brouillon de cet article. 😀

    L'un des tous meilleurs articles de CM.fr, si ce n'est le meilleur tous auteurs confondus (m'incluant dedans, évidemment). Carrément. On a là tout simplement une alchimie remarquable entre un sujet particulièrement "couru" (qui ne se pose pas ce genre de question lors de sa phase d'achat ?), une prose sympa, un déferlement hallucinants d'infos cruciales livré en mode Exhaustif et enfin, des diagrammes/captures qu'on pourrait exposer entre un Titien et un Velasquez…

    Non seulement le boulot se consomme sur place sans aigreur d'estomac, mais il est de ceux sur lesquels on reviendra fatalement jeter un oeil les 7 prochains siècles durant dès lors qu'on se retrouvera à devoir composer un O.B allemand adapté à une situation donnée. C'est donc non seulement une référence par sa qualité, mais aussi tout simplement par son usage.

    Je reviendrai peut-être pour quelques commentaires sur le contenu, mais j'ai tout d'abord des questions sur la forme:

    * Tu utilises quel outil pour faire de si chouettes diagrammes (tu dois avoir l'habitude d'en faire pour le taf' toi chuis sûr) ?

    * Quel est le mod utilisé pour l'interface de GdC (avec portée utile des armes et munitions, yabon ça) ?

    Je me frotte d'avance les mains à l'idée que les Russes soient traités de la même façon (et ne peux pas concevoir à terme de tous les OB y passent, que ce soit toi qui t'y colle ou quelqu'un d'autre, qui prendra cette forme comme modèle)

    PS: Quand même sur le contenu – quand tu mates l'effectif PzGrenadier motorisé, ça me semble vraiment un très bon rapport qualité prix dans la tranche "haut de gamme" polyvalent. Quand tu sais qu'une équipe PzSchreck coûte au détail 50 points et que tu en alignes jusqu'à 27 dans le bataillon …et que par ailleurs t'es au taquet niveau équipements/armements de toutes natures … plus, j'oubliais, le fait d'avoir des équipes A,B et C (au lieu de A et B seulement) qui donnent de la souplesse tactique. C'est carrément tentant pour le gros bourgeois.

  3. lafrite lafrite dit :

    Grand bravo ! Super plaisant et surtout super utile. On attend l'épisode russe avec impatience !

    @Carlos : un outil gratis pour faire des diagrammes http://www.yworks.com/en/products_yed_about.html

  4. Henniak dit :

    Je donne 18/20 a cet article !

    – 15 grisby , ca donne 3/20 😀 😉

    Arf , j’ai enfin appris quelle était la différence entre les grenadiers standards et les Grenadier Grenadier !
    J’avais regardé plusieurs fois dans l’éditeur , je n’avais jamais compris :-/

    Vivement les russes !

  5. Carlos Carlos dit :

    @Carlos : un outil gratis pour faire des diagrammes

    http://www.yworks.com/en/products_yed_about.html 

    T'as pas le même en français avec ergonomie pour débiles congénitaux ? Ca m'ira comme un gant ! 😀

    Si je tombe sur un outil à la mesure de mon incompétence, je me réserve l'infanterie italienne 🙂

  6. lafrite lafrite dit :

    Les outils en ligne sont un peu moins complet (et du coup plus simple 😛 )

    https://www.draw.io/
    http://www.gliffy.com/
    https://cacoo.com/lang/fr/

    etc..

  7. Carlos Carlos dit :

    Oué, je vois, Merci, malheureusement rien qui ne soit aussi intuitif et simple d'utilisation que Mikinthemist.exe, version Shareware 😀

    Je vais tout de même tenter d'y piger quelque chose sans me faire une hernie au lobe frontal.

  8. mikinthemist mikinthemist dit :

    Je donne 18/20 a cet article !

    – 15 grisby , ca donne 3/20

    >> 😀

    * Tu utilises quel outil pour faire de si chouettes diagrammes (tu dois avoir l’habitude d’en faire pour le taf’ toi chuis sûr) ?

    >> Un logiciel de référence très cher qui sert pour la photo notamment. Une fois que t’on montré deux trois trucs c’est le pied. Tu fais tout avec ça. Mais c’est pas du tout mon boulot (ça ne l’a jamais été), rester des heures devant un écran je l’ai fait mais je suis content de ne plus le faire… Maintenant je reste des heures devant un écran mais c’est pour le fun !

    * Quel est le mod utilisé pour l’interface de GdC (avec portée utile des armes et munitions, yabon ça) ?
    >> CMRT Alternate Silhouettes v1, by Marco Bergman, c’est moins joli que le travail de Juju mais plus complet. Lire le PDF !!
    http://cmmods.greenasjade.net/mods/5311/details

    Et merci pour vos commentaires, ça m’encourage pour la suite !

  9. Emil Emil dit :

    J’y vais de mon petit lustrage de godasse, car c’est vraiment chouette 🙂

    Un epetite question :
    *
    est-ce que les aptitudes au combat des gars du génie sont les mêmes que celles des groupes Pzgr par exemple ?
    (toutes choses égales par ailleurs)

    Dans mon intuition, certainement fausse, les gars du génie sont plutôt en 2e ligne, les gars qui portent des lunettes et qui aiment pas trop le combat,
    alors qu’un soldat de la PzGr est assoifé de sang ….

  10. Carlos Carlos dit :

    est-ce que les aptitudes au combat des gars du génie sont les mêmes que celles des groupes Pzgr par exemple ? (toutes choses égales par ailleurs)

    Dans mon intuition, certainement fausse, les gars du génie sont plutôt en 2e ligne, les gars qui portent des lunettes et qui aiment pas trop le combat,

    alors qu’un soldat de la PzGr est assoifé de sang …

    Toutes choses égales par ailleurs (niveau d'expérience, motivation, niveau de commandement, fatigue), le soldat allemand est exactement équivalent au soldat italien, au soldat britannique, au soldat américain et tutti quanti. Selon la même logique, les soldats allemands, quelle que soit leur formation, sont par principe tous équivalents.

    Si l'on met de côté les caractéristiques citées ci-dessus, qui sont "propres" aux soldats (pris individuellement), seuls l'équipement et l'organisation tactique (organisation d'un GdC particulièrement, à partir de la doctrine tactique de la nation en jeu) déterminent l'efficacité relative du soldat/formation considérée.

    Intrinsèquement, il n'y a pas de meilleur soldat qu'un autre dans CM…ni de pire

    Si c'était autrement, je serais le premier à en faire un scandale (en terme de simulation évidemment, mais pour des raisons qui dépassent de loin l'échelon du jeu avant tout !)

    La seule chose susceptible de distinguer une unité "assoiffée de sang" d'une unité moins habituée à la première ligne, c'est donc le niveau d'expérience ( + motivation, et rien d'autre), paramétrable à volonté (le niveau d'expérience représentant l'expérience du combat, mais aussi la qualité de l'entrainement militaire initial de l'unité)…

    Cependant, on peut très bien trouver des PzGrenadiers "conscrits"…tout comme, théoriquement; des effectifs de la Kriegmarine "Elite" qui combattent à terre. Ce n'est pas nécessairement logique, mais le système de jeu ne s'y opposera pas.

    En somme, il n'existe aucune qualité propre aux soldats eux-mêmes qui soit "inscrite en dur" dans l'ADN d'un type de formation.

    PS: En prenant ta question sous un autre angle, CM figure bien les soldats combattants des unités, et non pas le personnel militaire non combattant (ta remarque concernerait éventuellement davantage le personnel logistique que les soldats du Génie je pense – après j'y connais rien hein). Il existe par ailleurs effectivement des binoclards dans toutes les grandes formations, chargés de faire porte-serviette pour le général..mais hors carte.

     

  11. Emil Emil dit :

    Ok – merci pour cette réponse
    Je vais changer un peu mes schéma tactique alors

    je jouait toujours avec le génie en 2e ligne, je vais peut-être les avancer un peu alors !

    ça me fait penser que je ne me suis pas servi une seule fois de la nouvelle fonction du lien C2 …

  12. Laits Laits dit :

    Pour ma part je ne mets pas systématiquement le génie en première ligne. S’ils ont souvent de bonnes aptitudes au combat, les sapeurs sont aussi précieux (charges explo et déminage), les user ou pire les sacrifier sur un combat que l’infanterie fait mieux (meilleures armes et meilleure organisation) est un peu du gâchis. Autant les utiliser sur une action particulière (franchissement par exemple) ou en réserve.

  13. Musashi dit :

    Très bon article 😉

  14. CMFDR dit :

    Comme je n’en ai pas encore terminé la lecture (j’ai du mal à rester attentif en lisant sur un écran de PC, va comprendre. Mais où est l’option « Exporter au format PDF »? 😉 ), je ne vais pas m’étendre outre mesure sur l’étalon de Mik.

    A propos des outils pour créer des diagrammes, j’utilise ceci : https://chrome.google.com/webstore/detail/google-drawings/mkaakpdehdafacodkgkpghoibnmamcme?hl=fr (Google Draw)

    Sinon j’ai récemment découvert ceci mais pas encore vraiment pratiqué : https://www.draw.io/
    il semble pratique, avec l’option de sauvegarder automatiquement tes créations sur Dropbox, un disque, OneDrive, GDrive. L’interface me paraît suffisement simple et les templates semblent bien fournis. L’usage m’en apprendra plus.

  15. Jean Mamadou dit :

    Salut,
    je vois que vous adorez les jeux de startégie! Quoi de mieux que de partir à la guerre super bien préparer pour pouvoir devancer son ennemi et remporter la victoire à coup sûr. Pour vous préparer, il faut un diagramme et quoi de mieux pour en créer un que Creately https://creately.com/ ? Un logiciel de création de diagrammes gratuits avec son interface intuitive et ses modèles préconçus pour gagner du temps, rien de mieux pour avoir l’avantage sur son adversaire !
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *