L’infanterie mécanisée allemande dans CM:RT

mitrailleur en manteau2

Youhou les copains, me revoilou !

J’aime bien les véhicules légers. Les chars, tout le monde connaît, c’est le cœur du jeu Combat Mission. Tiger ; Panther ; PzIV ; StuG. Plus rarement voit-on des Puma, JagdPanther, KingTiger, fouler la verte pelouse dans batailles, notamment en QB, la faute au facteur rareté. Reste que ces véhicules ne sont jamais des surprises en soi.

Mais chez les allemands, il y a une foule de véhicules disponibles, blindés ou pas, armés de mitrailleuses, de canons AC, de canons AA ou pas armés … Dans le cadre du jeu en QB (bataille rapide) il est très important de bien choisir son OB (ordre de bataille, vos troupes disponibles). Làs ! L’envie me prend quelquefois d’essayer un « truc », qui fasse office de machine magique à triompher sans gloire mais sans retard. Jusqu’ici j’essayais tout à fait « au pif » et bien sur je n’ai pas gagné grâce à mes combos magiques…

Je ne prétendrai pas apprendre aux joueurs expérimentés, vétérans des CMx1 ou Cmx2 ce que sont les SdKfz, mais le système des formations induit par Cmx2 rend assez obscur la connaissance précise de la composition desdites formations.

Je vous propose donc une plongée, dans le vaste monde des véhicules légers d’infanterie avec une étude exhaustive des 17 formations d’infanterie mécanisée allemandes présentes à ce jour dans CM:RT (avant parution de nouveaux modules qui, n’en doutons pas augmenteront à la fois la liste des formations et la liste du matériel disponible).

Chaque formation fait l’objet d’une étude de son organisation interne, de sa composition et donc de son armement.

Lors de précédents articles, je vous avais présenté les formations d’infanterie (seulement) allemandes et russes (ici pour les allemands et ici pour les soviets). Je vous invite à vous y référer souvent et en complément, car je vais tâcher d’éviter dans mes commentaires les redites qui seraient inévitables concernant l’armement des groupes d’infanterie, du nombre de mortiers, de MG etc. (informations qui sont par ailleurs apparentes dans le présent document mais uniquement sous forme graphique)

Après avoir fait ces articles et les avoir partagés, l’accueil très positif qui leur avait été fait par vous autres (merci encore!!) m’avait donné envie de me pencher sur quelquechose de plus lourd : l’infanterie mécanisée. La vérité est que j’avais jeté un œil et avais vite laissé tomber, l’ampleur de la tâche me semblait alors rédhibitoire. En effet, la complexité est bien plus grande, notamment au niveau de l’importance des choix qui sont possibles : plein d’options, concernant les véhicules.

Quelques mois plus tard, l’envie m’a à nouveau chatouillé … J’ai réussi à trouver une forme graphique, très proche de ce que j’avais précédemment effectué pour présenter la chose.

Alors, bien évidemment, les formations d’infanterie mécanisée étant plus complexes, les graphiques seront un peu plus « chargés » (comprenez moins lisibles au premier coup d’œil)

Je profite de cette petite introduction pour vous indiquer deux choses que je ne ferai pas :

1- Les formations de la Garde : j’avais dit quelque part sur ce site que je traiterai l’infanterie soviétique de la Garde de la même façon que j’avais traité celle de l’infanterie classique. En fait, il n’y a pas de différence entre les deux, ou du moins, je n’en ai pas aperçu alors que je faisais mon début d’étude. La seule différence flagrante c’est celle du niveau. La qualité des troupes de la Garde est bien meilleure (expérience, motivation) que celle de l’infanterie classique, ce qui n’est bien sûr guère surprenant.

2- L’infanterie mécanisée soviétique : a priori il n’y a qu’une différence entre l’infanterie seulement et l’infanterie mécanisée soviétique, c’est que tout le monde est monté sur jeep et camions. Les soviétiques ont fait le choix industriel de ne pas se diversifier et ont mis l’accent sur les engins lourds (chars, automoteurs), en conséquence ils ne disposent pas de véhicules blindés d’infanterie. Ce qui simplifie à l’extrême l’étude… en la rendant tout à fait inutile.

Note Importante : l’armement représenté pour les chefs, supports, groupes est distribué aléatoirement.

J’ai esssayé de représenter la distribution la plus commune. Mais vous pourrez toujours retrouver une distribution différente de celle indiquée, quoiqu’en très faible proportion. Par exemple, dans le bataillon Panzer Aufklärung les supports des chefs ont un MP40 et deux fusils, mais on pourra exceptionnellement retrouver deux MP40 et un fusil.

Allez, arrêtons là le bavardage, on y va !

Nota : en fin d’article vous trouverez un petit catalogue des différents matériels allemands dits « halftracks » présents dans le jeu, une présentation succincte, pour savoir un peu de quoi qu’on cause.

Suite en page 2

22 Responses to L’infanterie mécanisée allemande dans CM:RT

  1. STEELPANTHER25 STEELPANTHER25 dit :

    « La Compagnie Panzer Escorte. Perso je ne vois pas trop ce que ça représente … Escorte de qui de quoi ? Si quelqu’un a des infos je suis preneur, par curiosité … »

    C’était les unités de protection des PC des PzDiv (peut-être aussi des PzGrDiv ! ?) … assurant la protection du PC et du général commandant la division, c’est pour celà qu’elles étaient bien dotées de tous les moyens nécessaires …
    (super article et bien dense, mais pour les compliments se sera pour plus tard, j’ai pas encore fini de le lire …)

  2. Carlos Carlos dit :

    De la même façon que Steel, j’attendrai d’avoir digéré la masse pour tresser des lauriers avec un buisson complet…
    …mais je n’attends pas pour moi aussi « tirer le fil de la pelote » de cet article en revenant sur l’une des zones d’ombre assumée: celle qui concerne le modèle Sd.kfz « mortier de 81 mm » 251/2 livré (en exclusivité) avec le Bataillon panzer grenadiers [Blindé]

    Tu disais:

    On peut transporter un mortier, mais je sais pas si on peut tirer depuis le véhicule (comme dans Cmx1) ou s’il faut faire descendre l’équipe mortier avec son mortier, ce qui est possible. En tous cas belle petite dotation de 48 obus, en plus de celle de l’équipe mortier. Ainsi une section de deux mortiers de 81 transportés par deux 251/2 dispose de 144 coups.

    Du coup, un véhicule et son équipe se présentent ainsi:

    la section (1 par compagnie) comportant deux équipes, le second 251/2 embarque en plus de l’équipe mortier et pourvoyeurs, le QG de section.

    Il n’est pas possible de tirer depuis l’intérieur de l’engin. L’équipe mortier devra débarquer et mettre normalement en batterie son engin pour faire feu.

    Et de fait, chose étonnante et qui propulse cette section au firmament des affaires à bien examiner, on a bien comme tu le signales 72 obus par véhicule/équipe, soit 144 pour une seule section !

    Après avoir utilisé l’ordre « prendre » 25 obus dans les réserves du véhicule, on se retrouve avec cette configuration pour une seule équipe mortier:

    72 obus HE à disposition, + 11 fumigènes. 33 de ces 72+11 obus sont portés par l’équipe mortier elle même.

    16 HE et 4 fumi sont portés par les pourvoyeurs (33+16 = 49 HE pour le couple mortier/pourvoyeur)

    …et on ajoutera donc 23 obus HE dans le véhicule (après le prélèvement de 25 sur 48)

    72 obus HE, le compte est bon 🙂 WOW !
    (ya un petit souci avec 2 obus fumi par contre :/)

    EDIT: Bon, réflexion faite, faut aussi comparer les coûts. Avoir la section sur carte avec les deux tutures et les mortiers (+ pourvoyeurs et QG) coûte 183 points pour 144 obus HE…..c’est seulement 98 points pour 100 obus si c’est acheté hors-carte…moué…

    • mikinthemist mikinthemist dit :

      @ Steel
      Ah ok !! merci pour l’info.

      Et pour les compliments ça pourra attendre, moi ce qui m’intéresse c’est qu’enfin le monde reconnaisse mon génie.
      Nan je déconne, ce qui m’intéresse c’est les grisbis. J’ai décidé à 43 ans de devenir riche…

      @Carlos
      Dans le futur Bulge, les mortiers US pourront être opérés depuis le halftrack… alors que j’ai bien cru lire quelquepart que les 251/2 étaient bel et bien une plateforme de tir. Encore du racisme anti-germain.
      D’autre part les 251/2 ne sont pas une exclu du bataillon PzGr [blindé] on en retrouve en fait dans tout ce qui est [blindé].

      Concernant les coûts tu as tout à fait raison, et j’ai tenté de les inclure dans les fiches mais il y a trop de variables, entre les différents choix de matériels, leur rareté etc.

      • Carlos Carlos dit :

        Dans le futur Bulge, les mortiers US pourront être opérés depuis le halftrack…

        Sans blague; vrai ? Tu te souviens où tu as chopé l’info ? 🙂

        alors que j’ai bien cru lire quelquepart que les 251/2 étaient bel et bien une plateforme de tir. Encore du racisme anti-germain.

        Ben fatalement tu m’as fichu le doute…je suis donc allé scrupuleusement vérifier. Le 251/2 n’a pas lui même à disposition l’ordre « Cible » (il n’est pas armé en propre). Les mortiers embarqués sont « non-positionnés » et l’ordre « mettre en batterie » grisé. Il ne peuvent pas non plus utiliser « Cible » quand ils sont embarqués. Enfin, même un tir indirect avec le chef de section est impossible.

        S’ils peuvent tirer depuis l’engin, ben j’ignore comment :/

  3. STEELPANTHER25 STEELPANTHER25 dit :

    « … S’ils peuvent tirer depuis l’engin, ben j’ignore comment :/ »

    Ben en fait, c’était la réalité vraie ! … Telle que reproduite dans les CM1x.

    Mais là BF n’a semble pas été « capable » de le reproduire … à moins que ce soit une astuce « marketing » ! ? …

    • mikinthemist mikinthemist dit :

      Features:

      Bulge will use Engine 3.0 for CMx2, which is the same engine version used for Red Thunder and Black Sea. All applicable new features from those titles will be rolled together into Bulge. That includes mounted vehicle mortars on-map and… tank riders for American/German vehicles are in!

      http://community.battlefront.com/topic/119001-more-bulge-info-and-a-few-screenshots/

      bon la tout à l’air ok, mais plus loin les mortiers US sont spécifiquement désignés et pas les mortiers allemands.
      En fin on verra quand on l’aura.

  4. william44 dit :

    sacré travail, c’est impressionnant et enrichissant.

    Le 250/1 est plus cher que le 251/1 sans aucune compensation, n’est ce pas ? pas plus rapide ?

    il me semble que dans CMFI SP25 avait utilisé un HT mortier en tir depuis le véhicule : ce n’est donc pas une incapacité de production de BF…

    Peut être une position doctrinale ?

    Wikkipedia le donne en « transporteur de mortier » mais on peut aussi trouver des sites parlant de mortiers auto-moteur.

    Le Wikki anglais indique que le véhicule transportait aussi une plaque en métal pour pouvoir utiliser le mortier débarqué !

    un dernier site indique que l’inclinaison maximale du mortier ( 45 à 90°) n’était peut être pas totalement possible dans le véhicule…

    A l’écran un sdkfz 251/1 et 251/2 ne se différencient pas du tout : le 2 est équipé de banquettes comme le 1, ce qui ne devait pas être le cas en réalité je suppose !

  5. william44 dit :

    j’ai posé la question à Cap_Dan :

    Quant au Sdkfz 251/2 c’est un véhicule porte mortier pas un mortier automoteur si je peux me permettre cette nuance. En théorie il permet de suivre les Schützen au plus près mais il transporte une plaque de base de mortier et celui ci doit être débarqué pour être utilisé. L’utilisation du mortier est exceptionnellement possible depuis l’intérieur du véhicule mais ses possibilité de réglage sont limitées. Et ce n’est pas simplement dans le pointage horizontal qu’il est limité mais aussi en vertical. Ainsi il faut orienter le véhicule vers la cible mais en plus la portée n’est pas optimum.
    Dernière chose, son train de roulement et son plancher souffrent énormément lors des tirs embarqués.

    donc ça semble cohérent d’interdire le tir depuis le sdkfz…

  6. mikinthemist mikinthemist dit :

    Salut William !
    Ben si c’est comme ça … je croyais que les allemands avaient « le même » que les américains, mais j’ai dû faire un amalgame, subjugué par ces étonnants engins que je découvrais alors, à l’époque de CMx1.

    Quoi qu’il en soit, on va les retrouver dans Bulge, et ça risque de devenir une belle arme en QB, dejà que les mortiers sont omniprésents (sauf chez moi …), mais là derrière du blindage en plus !

  7. Peaceoflove dit :

    J’ai une question de nouveau : pourquoi les Sdkfz à roues sont peu utilisés (genre puma) ? Pourtant, je trouve qu’ils ont des atouts appréciables : rapides et protégés au niveau du tireur. Seraient-ils trop fragiles ?

  8. STEELPANTHER25 STEELPANTHER25 dit :

    C’est un peu (voire beaucoup) ça, trop fragile ! Sinon, en QB, pour forcer les joueurs à prendre ce genre de matos, il existait avec CM1x, des « aides de jeu », des fiches, qui imposaient aux joueurs de choisir leur matos dans telle ou telle catégorie, genre « calibre < 75mm court", ou que du "blindé sur roues" … j'en passe et des meilleures, je ne me souvient plus très bien de ces "règles" mais il y en avait tout un panel …

  9. Peaceoflove dit :

    Fragile, ça veut dire qu’ils peuvent se faire transpercer par des balles de fusil ou de mitrailleuse ? Moi je trouve que le problème des semi-chenillés, c’est que le tireur se fait facilement avoir par de l’infanterie. Alors qu’avec les blindés sur roues, la tourelle permet de se protéger de l’infanterie. Mais je ne sais pas si j’ai raison de penser cela.

  10. Carlos Carlos dit :

    Et bien j’estime de mon côté que le Puma, justement, peut constituer un choix tout à fait convenable en QB, pourvu que le terrain soit adapté à ses qualités (c’est à dire un terrain assez cloisonné). Histoire de montrer qu’il ne s’agit pas d’une opinion de circonstance, je cite ce que j’en disais dans le « bout d’AAR » les 269 salopards.

    Je suis très friands des Pumas: mobiles, décemment protégés contre les armes légères et équipés d’un 50 mm tout à fait intéressant…pour une facture (en points d’achat) très douce.
    Leur principal inconvénient est leur rareté: deux exemplaires de Puma m’engloutissent la quasi-totalité de mon quota, m’empêchant même d’élever leur niveau d’expérience au delà de « Régulier » (ce que j’aurais fait pour le coup). Je me rabats sur un PSW 231 (et son canon de 20 mm) pour compléter mon trio.
    Je néglige donc les chars allemands beaucoup trop chers (je n’aurais même pas pu m’en payer un seul pour la même somme…même parmi les plus médiocres). Acheter des chars, c’est se saigner inutilement puisqu’on est à peu près certain que le Russe aura mieux pour moins cher, et en plus grande quantité (les T34/85 étant de très bonnes affaires).
    Avec ces trois véhicules, je tiens mon appui mobile d’infanterie…à tenir évidemment hors-opposition de la blindaille adverse. En cas de nécessité, on peut même espérer que le 50 mm du Puma puisse s’avérer assez performant pour épingler un T34…ou au moins le faire réfléchir avant de croiser sa ligne de vue.

    Le Puma est tout à fait bien protégé contre les armes légères. Seule une mitrailleuse à très courte portée et un angle favorable peut éventuellement s’avérer dangereuse, et encore. Le canon de 50 mm du Puma, qui tire à bonne cadence, est assez efficace en appui d’infanterie…mais il est aussi suffisamment perforant pour faire réfléchir un char moyen ennemi à courte distance.
    Ainsi, en milieu urbain par exemple, sa mobilité lui permet de jouer au pompier là où on a besoin de lui (pour moucheter une façade plein de fantassins ennemis)…et constituer une menace non négligeable face à un blindé qui présenterait son flanc à l’angle d’un carrefour…ou même de face à bout portant.
    Evidemment, il n’est que le « challengeur » en situation de duel blindé VS blindé (ce qui incite à utiliser le Puma comme élément dissuasif, mais à éviter la confrontation avec les « gros »), mais notez qu’il coûte beaucoup moins cher qu’un char.
    En terrain dégagé, le Puma ne soutiendra aucun duel sérieux à longue distance…il me semble donc à éviter dans ces situations là.

    Moi je trouve que le problème des semi-chenillés, c’est que le tireur se fait facilement avoir par de l’infanterie. Alors qu’avec les blindés sur roues, la tourelle permet de se protéger de l’infanterie. Mais je ne sais pas si j’ai raison de penser cela.

    Tout à fait d’accord avec toi. La position du mitrailleur sur les Sd.kfz « ouverts » est un véritable « poste-suicide », même à bonne distance.

    il existait avec CM1x, des « aides de jeu », des fiches, qui imposaient aux joueurs de choisir leur matos dans telle ou telle catégorie, genre « calibre < 75mm court", ou que du "blindé sur roues" … j'en passe et des meilleures, je ne me souvient plus très bien de ces "règles" mais il y en avait tout un panel …

    Elles sont dans le premier chapitre du « Compendium », dont on a causé il y a peu de temps. Elles sont du reste facilement adaptables à CMX2

  11. Peaceoflove dit :

    Merci Carlos 😉

  12. Laits Laits dit :

    Félicitations Mik pour cet article fabuleux! J’y vois enfin plus clair au milieu de tout ce bordel!
    Petite question. Où as tu trouvé l’interface des véhicules? Qu’indiquent toutes ces barres autour de la silhouette?

    • Carlos Carlos dit :

      Où as tu trouvé l’interface des véhicules? Qu’indiquent toutes ces barres autour de la silhouette?

      Les barres autour de la silhouette symbolisent l’efficacité du blindage aux endroits correspondants.

      Ça remplace cet onglet en fait:

      Quant au mod utilisé pour les silhouettes, ça ressemble un peu à l’interface de JuJu (que je trouve plus sex perso), mais c’est pas ça…Mmmmh

      Ce sont les silhouettes de Marco Bergman ?

  13. Laits Laits dit :

    Ca me semble quand même très précis. Je vais regarder cela, les infos devraient être intéressantes.

  14. Svidrir Svidrir dit :

    Excellent .

    Je trouve vraiment dommage que les 250/3 ne donne pas un bonus de distance de commandement pour représenter le fait qu’ils avaient (ils me semble) plus de matériel radio et réhausserait leur intérêt .

  15. mikinthemist mikinthemist dit :

    Oui, c’est bien le mod de Marco Bergman précité.
    Ce n’est effectivement pas le plus joli, mais il possède l’immense avantage de me dire quelle arme utilise quelle munition sans avoir à ouvrir un autre document… priceless !

    Et concernant les distances de commandement, il faut noter que les squads restent en lien C2I avec leur chef tant que tout le monde est dans le véhicule. S’ils sont éloignés ils ne se voient plus, certes, la ligne de commandement est un peu grisée, mais le lien n’est pas rompu. Par contre dès qu’ils sortent des véhicules, là le lien est brisé si la distance est trop grande (au delà du lien visuel ou de portée de la voix)

  16. Laits Laits dit :

    Te sers tu des infos données sur les véhicules? Elles me semblent très intéressantes et beaucoup moins abstraites que ce qui est fourni par BF.

  17. mikinthemist mikinthemist dit :

    Tu parles des données chiffrées j’imagine ? Bah non en fait, je les enlevées concernant les véhicules, ça fait fouillis sur mon écran je trouve, et je ne me souviens jamais suffisamment précisément des significations et donc je ne m’en sers pas en jeu, je fais confiance à mon expérience.
    Mais oui ce sont des données intéressantes.

  18. Alphasierra dit :

    Excellent article très plaisant à lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *