Tankovye Desant

sovietfire

Encore en 1989, j’avais 14 ans. Assez pour vaguement me douter, entre deux séances d’abrutissement télévisuel, qu’il se « passait des choses à l’Est ».

Jusqu’à cette date au moins, l’Armée Rouge était vraiment considérée comme « Quelque Chose » et des types étaient rétribués pour calculer que le temps que les chars soviétiques mettraient à rallier Paris. En France, l’invention de l’Itinéraire Bis et les bouchons du périphérique  représentaient notre fin du fin en matière d’ouvrage défensif. Une garantie que si les Russes ne parvenaient à Pontault Combault qu’après 17 heures, on pouvait être tranquille en plein Marais jusqu’à la fin de Sacré Soirée, à minima.

On disait aussi qu’en cas de conflit nucléaire, le citoyen français n’aurait que le temps d’achever un café et de se brosser les dents avant d’être pulvérisé par un brasier infernal. J’achetais alors le plus gros bol du marché, me mettais au Thé, et doublais le temps consacré à mon hygiène personnelle. Ya pas de petit profit.

Lorsqu’à partir du 9 novembre 1989 tous les opportunistes habituellement cols-cravatés firent le pied de grue en polaire Quetchua pour se faire photographier devant les vestiges « Mur de la Honte », on pouvait presque palper les Grands Changements qui étaient en cours. De fait, depuis lors, on sait que la plupart des russes manquaient et manquent toujours du strict nécessaire. Mais à présent, on a moins peur qu’ils parviennent à le prendre directement dans les armoires de nos cuisines, pendant un Jean-Pierre Foucault, une Kalachnikov en bandoulière.

Dernier ajout – Traduction de « Tankovye Desant », premier des scénarios de Combat Mission: Red Thunder directement consultable en français sur CM.Fr.

Les scénarios Red Thunder, toujours –  « Tankovye Desant » est à additionner aux travaux de William44 et Gex64, qui réveillent d’un véritable coup de tonnerre Appui-Feu avec les traductions de « Dead of Night »; « Angriff » ; « Augustow Plague Boil »; « Bunkers Burning »; « Assault »; « Baranovichi »; et « Dawn Patrol » (les liens renvoient vers les pages de téléchargement de chaque fichier-scénario en français). Le total représente déjà une traduction de près de la moitié des scénarios inclus dans Red Thunder, et ce moins d’une semaine après sa sortie !

Et enfin, à Lire ailleurs… – CMSF War Chest (en anglais) est un blog dont l’objectif rejoint assez celui Battle Drill de Bil Hardenberger. Il s’agit dans les deux cas de faire le lien entre ce que le Gameplay de Combat Mission permet et les doctrines/tactiques véritablement appliquées par les armées. CMSF War Chest se se réfère essentiellement aux conflits modernes et, comme son nom le suggère, au titre Combat Mission: Shock Force. Si la périodicité des parutions ne retombe pas comme un soufflet, on peut gager que le moment venu, le blog traite aussi naturellement de Combat Mission: Black Sea

En dessous – La partie commentée de ChrisND sur « Tankovye Desant » (Spoiler inside, évidemment)


Watch live video from ChrisND on TwitchTV

Cette entrée a été publiée dans Red Thunder, Scénarios, Shock Force, Shrapnels, Téléchargements. Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Tankovye Desant

  1. Li-An dit :

    Oula, il y a un beau bug d’affichage ici pour les commentaires. J’imagine que c’est la dernière mise à jour… Il faudrait nettoyer le cache dès fois.

    Pour ce qui est des Russes, pas sûr que les Ukrainiens soient d’accord avec toi.

  2. Carlos Carlos dit :

    J’attaque « Myth of Invincibility ».

    Pour rappel, il existe toujours une prime de 200 à 400 Grisbis pour chaque traduction de scénario (en fonction de la taille des briefings/notes)

    EDIT: Et zou, me voilà à débuter la traduction de « Red Hordes » à présent.

    EDIT: Et hop, c’est parti pour « Getting Ugly », vu dans une des parties commentées de Chris Nelson.

  3. Carlos Carlos dit :

    Eye of the Needle achevé (bientôt consultable en ligne).
    Je m’attaque à « The Passage » (uniquement briefing soviétique et notes, vu qu’une partie est en cours)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *