Vive le 14 Juillet, à bas la Louis-seizitude

execution louis XVI

Une Révolution se produit généralement lorsque le peuple cumule assez de RTT pour avoir le temps de brailler en dehors des passages piétons et tailler des piques en bois. La plus célèbre d’entre elles, la Révolution Française, s’est étalée sur une période qui va de l’ouverture des États Généraux à la première télévision de Danielle Gilbert. A peu près. La Guillotine emporta à ce moment beaucoup de gens très bien, dont on salue encore la mémoire dans les émissions de Stéphane Bern. A propos de Guillotine, qui tire son nom de Monsieur Guillotin, il me faut vous confier une anecdote fort peu connue : à la même époque, un homme ingénieux avait conçu un dispositif similaire, et il ne s’en est fallu que de quelques minutes pour qu’il dépose le premier le brevet de son outil d’exécution. Un retard infime dont la faute incombe -parait-il- à des Sans-culottes qui reprisaient leurs chausses assis sur les rails du métro, station Invalides. C’est donc d’une courte tête que M. Grossepin se fit coiffer sur le poteau, le privant de porter sa propre invention et son nom au firmament de la postérité. La morale est sauve.
Décapiter à tour de bras ne donne malheureusement pas la garantie absolue qu’une Révolution soit couronnée de succès. Il faut au minimum une tête charismatique pour mener le combat. Les Révolutions Russe et Cubaine nous donnent l’exemple : un béret, une belle moustache ou une barbiche effrontée concourent énormément à magnifier l’aura de celui qui la porte. En somme, n’importe quel signe assez viril et distinctif pour pouvoir se prêter à la technique du pochoir et ainsi figurer 50 ans plus tard sur des T-Shirts,  mugs, ou lunettes de WC en série limitée.
Enfin, on a aujourd’hui du mal à imaginer combien la vie était différente sous l’Ancien Régime, et comment la Révolution française est parvenue à jeter bas des archaïsmes sociaux millénaires. Songez seulement – et une bonne part d’entre vous aura sûrement du mal à la croire, qu’avant la Révolution française, le pouvoir et l’argent étaient détenus entre les mains d’une infime minorité de la population ! Abracadabrant !

Carlos.

**********************************

Révolution.

Attention, le mot donne le tournis… Rien que d’y penser, la 1664 posée négligemment devant moi a l’air de valser.

D’ailleurs une révolution, dans son sens premier, c’est un mouvement dans une courbe fermée. Au bout d’un moment, l’objet qui effectue une révolution revient à son état premier, c’est à dire à son point de départ. On peut alors dire que la Révolution est finie. Et voilà comment joindre deux définitions en un aphorisme, et clore une discussion.

Combatmission.fr jouit d’une notoriété certaine depuis que son créateur s’est sorti les doigts du cul pour nous offrir, vouzémoi, de nombreux articles et traductions de scénarios.

Ayant pris le train un peu en marche, j’y ai découvert un univers bourré d’humour et un talent certain pour le bavardage. Mais en plus, en grattant un tout petit peu, on s’aperçoit qu’il s’agit tout simplement de la meilleure aide de jeu qui soit pour les jeux Combat Mission : de nombreux articles s’ingénient à démonter les processus quelquefois obscurs qui sont à l’oeuvre dans le jeu, et on les trouve très simplement, en quelques clics. Mais vous savez dejà tout ça.

Pourquoi j’écris ce billet ?

 

Parce que je viens d’être nommé au rang de Grand Administrateur du site (quelques rangs en dessous d’Administrateurissimmo), et que là haut dans cet Olympe où nul mortel ne vient troubler la quiétude des lieux, on s’ennuie un peu. Y’a même pas de bière.

Nous sommes plusieurs à penser que combatmission.fr devrait évoluer et à cet effet, maintenant que j’ai les clefs, je vous invite à une grosse bamboula d’enfer où je vous invite, et incite, tous, à venir exprimer vos besoins et envies pour que ça bouge.

On pourrait, par exemple y parler Grisbis. Les Grisbis ont fait couler beaucoup d’encre électronique depuis leur apparition. Ils sont à la base un système qui voulait favoriser la participation des usagers de CM.fr. Le Fondateur Historique, après réflexion, a pu montrer à travers les stats du Blog qu’effectivement celle-ci a augmenté depuis l’introduction de cette Monnaie Infernale (Infernale aux dires de certains). Elle a néanmoins créé de la frustration, notamment pour les « purs lecteurs » qui d’un seul coup se retrouvent sans possibilité directe, c’est à dire sans écrire, d’accéder aux articles les plus importants (les miens bien sûr). Et à juste titre peuvent-ils se plaindre, nul ne peut forcer quiconque à « participer »

La culture de la gratuité sur le net est une valeur importante dont il faut tenir compte.

En même temps, Carlos, en tous cas tel que je le connais et tel que je me l’imagine, n’a pas ouvert ce site pour la pure jouissance d’être lu dans les foyers, mais plutôt pour créer une émulation, inviter à la discussion et finalement partager les connaissances.

Que pensez-vous des Grisbis ?

Autre idée, récemment, Blueberry a donné un avis sur un scénario qu’il avait joué en solo, et s’interrogeait sur l’éventuelle pertinence de placer son commentaire au bas de la traduction disponible sur le site. Mais bien sûr, tout avis est le bienvenu ! Si tout le monde donnait son avis sur un scénario, ceux-ci seraient mieux connus a priori et guideraient le joueur débutant vers le best of du genre. On pourrait même imaginer une partie compte-rendu donnant une appréciation du scénario, puis un compte-rendu plus technique, incluant des spoilers à dévoiler -ou pas-.

Que pensez-vous d’une telle initiative ?

Le jeu multijoueurs : êtes vous intéressés ? Préférez vous jouer en solitaire contre l’ordi ?

J’ai pour ma part une préférence pour le jeu contre un autre humain, au point que je ne joue jamais contre la machine. Évidemment, tout le monde n’est pas dans mon cas. Un des grands fantasmes largement inassouvis des joueurs en « H2H » (humain contre humain) c’est de jouer plusieurs batailles en une « campagne » reliant les différents affrontements entre eux.. Et si les joueurs en solitaire ont la possibilité de s’adonner à cette passion, les autres, dont moi donc, restent dans le fantasme.

Seriez-vous intéressés pour participer, élaborer, de telles campagnes ? Ou peut-être souhaiteriez-vous organiser des tournois ? Les joueurs en solitaire préfèreraient-ils plus d’infos sur les sorties de « vrais scénarios » incluant donc une IA ?

Plus globalement, et pour ne pas se limiter aux sujets évoqués ci-dessus qui ne sont que ceux qui me passent par la tête au moment où j’écris ces lignes je vous invite une nouvelle fois à vous exprimer pour proposer, élaborer, ou tout simplement pour poser une question ou donner un avis. S’il y a quelquechose qui vous tient à coeur, parlez-en !

Si d’aventure certains se manifestaient, nous pourrions nous retrouver sur un topic du forum, forum qui reste par ailleurs accessible ici.

Sur ce, je vous souhaite une excellente Fête Nationale !

 

republique© Centre historique des Archives nationales – Atelier de photographie

 

Mik (inthemist as always)

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized, Zone Libre. Placez un signet sur le permalien.

5 Responses to Vive le 14 Juillet, à bas la Louis-seizitude

  1. Damien44 dit :

    Et bien pour ma part, en temps que débutant qui découvre tout l’univers/l’esprit Combat Mission, et donc Combatmission.fr, je trouve ce site déjà bien génial pour l’aide et la qualité des articles qui s’y trouvent.

    Pour les changements, c’est vrai que je suis partagé sur les grisbis.
    J’ai galéré au début pour déverrouiller des articles très utiles pour apprendre/comprendre, n’ayant pas grand chose à raconter d’intéressant ou d’utile en échange (et faut l’avouer je suis pas une bête en informatique et encore moins en écriture … milles excuses pour mes fautes ). Mais j’ai eu la chance d’avoir bénéficié d’un don (super cool :)) qui ma bien servi.
    Mais je comprends complètement la démarche de vouloir faire vivre le site pour le bénéfice de tous..

    Un truc qui ma semblé très sympa, c’est les cas d’école !!
    Bon je sais pas encore faire d’AAR donc c’est chiant pour moi d’y participer, mais quand je saurais faire des ptits AAR corrects, j’aimerais vraiment apprendre et partager avec ce type de démarche.
    Donc oui si possible, des ptits scénars très simples pour apprendre des bases et partager les façons de faire;
    ex: gérer un simple assaut dans un bâtiment, progresser à travers une terrain à découvert sans se faire découper, manœuvres de bases, faire une reconnaissance ( gestion du repérage sans se faire découper la aussi … comme d’hab ) toute façon je me fait tout le temps découper lol. etc. etc..
    Je viens de faire acheter le jeu à un ami qui cherchait un bon jeu ( il en est très content d’ailleurs) mais du coup il est encore pire débutant que moi du coup 🙂 et je suis sûr que comme tous les débutants il aimerait énormément cette aide aussi.

    Et sinon j’aimerais aussi énormément! pouvoir faire des campagnes (historique si possible :)) en réseaux, mais….
    c’est pour moi c’est la cour des grands tout ca, j’ai encore trop à apprendre, je patauge encore et fait trop de prestations lamentable pour commencer ça.
    Mais si vous gérez des trucs comme ça ce sera génial!!

    Bref, si cette intention de vouloir créer un site encore plus riche porte ses fruits ce sera génial!!

  2. Laits Laits dit :

    Salut Damien. Je trouve dommage que tu te rabaisses sous prétexte que tu es débutant. Je connais des « Anciens » qui ne valent pas grand chose sur le champ de bataille… La meilleure chose reste de se mesurer à des adversaires de qualité puis de « debriefer » avec eux. Ça rendra tes parties plus didactiques et tu progresseras plus vite que contre l’ordi (assez limité au final).
    En ce qui concerne le grisbi, la question mérite d’être posée et l’on pourrait essayer de faire sans pendant une durée limitée (un mois, deux mois ?) pour voir comment les joueurs réagiraient..
    Qu’en pensez vous?

  3. Carlos Carlos dit :

    En ce qui concerne le grisbi, la question mérite d’être posée et l’on pourrait essayer de faire sans pendant une durée limitée (un mois, deux mois ?) pour voir comment les joueurs réagiraient..
    Qu’en pensez vous?

    Ce n’est tout simplement pas sensé. Évincer le Grisbi est sans retour possible. Si cette décision est prise, c’est parce qu’on sait précisément pourquoi la prend. On ne peut pas faire, façon apprenti-sorcier, « pour voir ».

    Pourquoi ?

    Parce que le cumul des articles aujourd’hui « bloqués » est la « pompe » qui permet au Grisbi de fonctionner. C’est cette masse, c’est ce cumul qui, à la façon dont on siphonne un réservoir, crée l’appel d’air nécessaire à son efficacité.

    Si l’appel d’air est stoppé, il ne peut reprendre « comme avant », comme on appuierait sur un interrupteur ON/OFF.
    En effet, si l’expérience « sans Grisbi » est jugée infructueuse et que les pages sont « rebloquées », qui irait payer pour obtenir un fichier qu’il a déjà téléchargé sur son disque dur durant le mois « sans grisbi » ? Qui irait débourser pour lire les articles qu’il a déjà lu une ou plusieurs fois les 30 jours précédents ? ect… Personne.

    La « reprise », la « refabrication » de l’appel d’air ne se ferait qu’avec de nouveaux articles payants, ceux qui n’existent pas encore. Et 3, 4, 5 articles ne seront pas suffisants pour relancer la mécanique (tout simplementparce que la prime d’inscription suffirait à se les payer). Il en faudra des dizaines pour que le système reprenne de la vigueur et produise à nouveau des effets. Autant dire pas avant des mois, des années.

    S’il doit y avoir marche arrière sur le Grisbi, c’est une marche arrière définitive.

    Je suis le premier à vouloir d’un site où le Grisbi se révèle inutile et, parce qu’il est inutile, voué à être éradiqué. Et ce site « rêvé » vivrait parce qu’un nombre significatif de participants assure la continuité du flux sur le blog.
    Ce peut être une myriade de participants qui ne rédigent que très ponctuellement mais dont l’addition produit une activité « continue » et régulière. Ce peut être aussi (et c’est souvent ainsi que les sites perdurent) un noyau de trois, quatre, cinq, six… participants investis qui « y croient » et assurent l’essentiel de l’activité rédactionnelle, épaulés de loin en loin par quelque autre visiteur qui, de temps en temps, désire aussi rédiger son propre article.

    Ce billet: « VIVE LE 14 JUILLET, À BAS LA LOUIS-SEIZITUDE » pose en réalité cette question. Ce noyau « moteur » peut-il aujourd’hui être constitué ?
    Pour parler plus concrètement: dans quelle mesure le site est-il capable d’agréger une équipe d’administrateurs/rédacteurs qui assurent sur la durée l’essentiel du « flux » et l’ensemble des tâches diverses ?…rendant, de fait, le Grisbi inutile.

    La réponse, c’est vous qui l’avez.
    A vous de voir si vous voulez prendre les manettes: les Tuileries sont à portée de main. 😀

    PS:

    n’ayant pas grand chose à raconter d’intéressant ou d’utile en échange

    Poser une question rapporte exactement autant de Grisbis que donner une réponse.
    Raconter comment on galère sur un scénar rapporte autant que raconter la façon dont on a torché le scénar avec une main dans le dos et les yeux bandés. 😉

  4. Redwood Redwood dit :

    Billet très intéressant Mik (et bravo pour ta promotion !) ^^

    Concernant les grisbis, je me souviens avoir eu quelques échanges avec Carlos au tout début de son instauration et de mémoire j’avais plutôt fait part d’une attitude que je qualifierai de « pas-trop-chaude » parce que je n’aimais pas ce côté monétaire qui me renvoyait trop à la dure réalité de la vie. Je n’étais pas non plus convaincu par son efficacité mais si les statistiques démontrent que l’activité s’est accrue grâce à ça, je ne peux que m’en réjouir ! 😀

    Personnellement, je n’ai pas vraiment de soucis à me faire grâce aux traductions que j’ai pu faire qui m’ont constituée un joli pactole mais je tiens néanmoins à préciser que même si le système de grisbi n’était pas en place, je me ferai toujours un plaisir de continuer à traduire les prochains scénario car je le fais plus pour apporter quelque chose à la communauté qu’autre chose. Comme autre contribution, j’avoue ne pas être très prolifique mais bon, je ne suis pas toujours très inspiré pour des articles pertinents alors voilà, je contribue avec ce que je peux, traduire n’est pas un soucis pour moi donc je le fais avec plaisir.

    Tout ça pour dire que je reste encore aujourd’hui très mitigé au sujet du grisbi.

    Pour les commentaires sur les scénarios je trouve ça très bien ! J’en avais fait quelques uns (et je pourrai d’ailleurs en faire d’autre car j’en ai joué d’autre depuis) et c’est effectivement très bien pour se faire une idée quand on cherche un scénario à jouer.
    Par contre je pense personnellement qu’un simple avis sur la qualité et l’équilibre du scénario est suffisant, un AAR même bref « spoilerait » beaucoup trop un joueur qui chercherait simplement un scénario sympa à jouer sans en connaitre tous les détails pour autant. Ce n’est que mon avis bien sûr. 🙂

  5. Carlos Carlos dit :

    Je n’étais pas non plus convaincu par son efficacité mais si les statistiques démontrent que l’activité s’est accrue grâce à ça, je ne peux que m’en réjouir !

    Je vous livre pour info et éclairage une petite comptabilité qui concerne des 18 premiers mois d’existence du site.

    Première colonne, vous avez la « production » du site avant Grisbi, durant les 9 premiers mois. Deuxième colonne, les 9 mois qui suivent, une fois le Grisbi intégré. La seconde colonne n’est pas le cumul des 18 mois hein. Ce n’est que le comptage de la seconde période de 9 mois. les deux périodes sont donc équivalentes en terme de durée.
    Evidemment, ya un effet « quand un site démarre faut le temps que ça décolle », qui explique peut-être une partie du différentiel entre le début du site et la période 9 à 18 mois….mais quand même…pour moi ya pas photo. 🙂

    PS: en guise de « si vous avez manqué le début », on a jadis pas mal causé de Grisbi par là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *