Zuntzu, l’Art de Naguère

HG Wells Little Wars

H.G. Wells jouant à « Little Wars » dans son jardin. Voir aussi plus bas une photographie de « Floor Games » par le même auteur.

A l’époque où Lionel Jospin faisait encore partie du monde des vivants, je résidais dans une Cité Universitaire flambant neuve. L’État Providence, dans son infinie conviction de prêter ses toits à la future élite qui saurait probablement bien lui savoir gré sous la forme de futurs confortables revenus soumis à l’impôt, avait pourvu chaque chambre de vastes bureaux fonctionnels. Plaqués d’une surface vert pastel, il étaient probablement conçus pour insuffler à l’étudiant besogneux une discrète espérance.

Mais durant les deux années où j’avais l’occasion d’y poser des coudes studieux, l’utilité principale et insolite de ce meuble fût de servir de support aux deux vastes cartes d’Europa Universalis, généreusement saupoudrées de leurs pions. Par ailleurs, plutôt que de définitivement clore ma fenêtre toute proche sous la menace des bourrasques, nous avions opté pour la pâte à fixer sous les empilements essentiels.
A me remettre en mémoire à présent ses longs après midi avec mes cinq amis, porte close, j’accède maintenant à la compréhension de ce mystérieux sourire en coin qu’affichait la gardienne des lieux lorsqu’elle croisait notre troupe masculine goguenarde à l’entrée et fourbue à la sortie.

A défaut de vous-aussi essuyer les regards équivoques de votre propre concierge, il reste possible de pimenter votre quotidien en toute discrétion grâce à Zuntzu (en français) ou VASSAL (en anglais), les plateformes de jeu en ligne, qui vous permettent l’une et l’autre de jouer à des centaines de wargames « comme à la maison »*

HG Wells Floor GamesAddenda du 23 avril 2013: En bourlinguant pour trouver matière à étoffer et illustrer mon billet, je tombais sur une information étonnante, que j’ignorais jusque là:

H.G Wells -auteur distingué de La Guerre des Mondes et de La Machine à Remonter le Temps- était ni plus ni moins qu’un des pionniers du Wargame moderne, et avait lui-même rédigé au début du XXème Siècle « Floor Games » et « Little Wars », deux manuels de règles pour jeux avec figurines!

Pour l’anecdote, le second, « Little Wars » (1913) était d’ailleurs facétieusement sous-titré « A game for boys from twelve years of age to one hundred and fifty and for that more intelligent sort of girl who likes boys’ games and books » (« Un jeu pour les garçons de douze à cent cinquante ans et pour ce genre de fille assez intelligent pour aimer les jeux et livres pour les garçons »)

Bref, tout cela pour vous introduire à Zuntzu et Vassal, qui nous éloignent certes un peu de Combat Mission mais vous permettent de mieux revenir par des chemins de traverse au wargame tactique à la même échelle.

Pour être clair avant que vous ne vous grattiez le cuir cheveu jusqu’au sang: Zuntzu et Vassal proposent le matériel de jeu et offrent la possibilité à plusieurs joueur de le manipuler conjointement en ligne sur l’écran. Rien de moins, rien de plus. En somme, tout part de types comme vous et moi (disons plutôt « vous ») qui scannent les éléments de matos de leurs jeux de plateau / wargames favoris.
L’ensemble du matériel d’un jeu est appelé « boîte de jeu » et peut-être intégré aux plateformes à la manière d’un module.

En lançant l’une des deux plateformes avec un module défini, vous vous retrouvez avec une sorte de Paintbrush Deluxe où vous pouvez manipuler tous les éléments scannés pour les placer et les déplacer sur le plateau de jeu…comme à la maison.
Zuntzu et Vassal sont un peu en termes techniques au wargame ce que Rolistik est au jeu de rôle : Du matériel brut qui n’a pas d’autre vocation que d’être animé manuellement par les joueurs. Le moteur de jeu n’automatise aucun mouvement, ni combat, ni règle que ce soit. Il appartient donc aux joueurs de jouer selon les règles du jeu, avec les mêmes possibilités d’erreur, de tricherie ou d’oubli qu’on trouverait autour d’une table « horizontale ».

VassalPour finir et retendre avec vigueur le fil ténu qui relie ce billet à Combat Mission, on trouvera sur ces plateformes (en particulier Vassal) un certain nombre d’ancêtres et/ou d’alternatives à Combat Mission dans la catégorie du Wargame traditionnel sur Table. Ainsi, Squad Leader s’y trouve, de même que Advanced Squad Leader ou « En Pointe Toujours! » issu des encarts de Vae Victis. En changeant d’échelle de jeu, on repérera également une demi-tonne de wargames à l’échelle stratégique ou opérationnelle, dont un bon nombre fait partie des classiques du jeu sur table (liste des modules pour Zuntzu / Liste des modules pour Vassal).

L’utilisation de ces modules nécessite l’installation préalable du « moteur de la plateforme », qui supportera l’ensemble des « boîtes de jeu » que vous téléchargerez séparément. Il ne vous restera plus guère ensuite qu’à vous roulez dans la naphtaline durant vos parties histoire de donner le ton.

* Le titre et la première partie sont repris d’un billet publié le 10 avril 2011 sur Esprits.net.

PS: Je n’ai pas personnellement testé les modules indiqués mais j’ai par contre pu me frotter avec succès aux deux plateformes via d’autres « boîtes de jeu ».

Cette entrée a été publiée dans Fonds de tiroir, Shrapnels. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Zuntzu, l’Art de Naguère

  1. mikinthemist mikinthemist dit :

    ah ben tu m’apprends un truc sur Wells, décidément quel bonhomme !
    un des ces romans que j’avais adoré en tant qu’ado, c’est « la guerre dans les airs » écrit en 1907, il décrit une bataille de l’Atlantique dantesque entre l’Allemagne et les USA. Les Allemands ont une flotte de Zeppelin, armés de petits avions… des porte-avions volants quoi… et ils attaquent la flotte (de surface) US en plein Océan, puis NY.. un régal à l’époque, je ne sais pas si en le relisant je serai toujours aussi enthousiaste.

  2. Emil Emil dit :

    Le plateau, c’est bien

    encore faut-il trouver des joueurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *